4 VÉRITÉS SUR LES MUSCLES

En musculation, il est parfois difficile de faire la part des choses entre les conseils des uns et les avertissements des autres. Dans le milieu, certaines légendes existent et continuent d’influencer les méthodes d’entraînement des pratiquants.

Pour vous aider à vous entraîner efficacement, Domyos lève le voile sur 4 idées reçues. Info ou intox, découvrez ce qu’il faut savoir pour vous muscler correctement.

number_1

IDÉE REÇUE N° 1 : DES SÉRIES LONGUES POUR DESSINER LE MUSCLE

LA VÉRITÉ

Lorsque vous voulez perdre le gras qui recouvre le muscle, c'est-à-dire le dessiner, vous devez plutôt suivre un rééquilibrage alimentaire.

Cela ne change rien de faire des séries courtes ou longues.
Les premières séries, basées sur des charges lourdes servent à la prise de masse musculaire, les secondes, basées sur des charges légères, servent à l’endurance musculaire. Les unes comme les autres peuvent ainsi dessiner le corps, mais sur des volumes musculaires différents.

En cas de sèche ou de prise de masse, il n’est donc pas indispensable de modifier votre entraînement de musculation.
En revanche, évitez au maximum de travailler en force pendant un fort déficit calorique. Ce type d’entraînement est trop dangereux pour l’organisme pendant cette phase de déficit. Le risque de blessure augmente avec la fatigue causée par la restriction calorique.

number_2

IDÉE REÇUE N° 2 : UN MAXIMUM DE PROTÉINES POUR DEVENIR MUSCLÉ

LA VÉRITÉ

On imagine souvent que pour devenir musclé, le corps doit ingérer un maximum de protéines. Pourtant cela est faux !

Si les professionnels consomment jusqu’à 500 g de protéines par jour, ceci n’est en aucun cas valable pour un athlète débutant ou confirmé.

La bonne dose ? Entre 1,8 à 2,2 grammes de protéine par kilo de poids de corps.
Par exemple, si vous pesez 85 kg, alors vous devrez prendre entre 153 grammes (85 x 1,8) et 187 grammes (85 x 2,2) de protéine.
Dépasser cette consommation est inutile et ne vous aidera pas à prendre du muscle !

number_3

IDÉE REÇUE N° 3 : DES CHARGES TROP LOURDES POUR PROGRESSER

LA VÉRITÉ

Ne suivez pas les conseils qui vous promettent de bons résultats avec des actions négatives.

Dans votre entraînement de musculation, inutile de soulever jusqu’à l’échec. Arrêtez-vous avant : soulevez autant que vous pouvez, mais sans aller plus loin. Vous limiterez ainsi la casse et vous récupérerez plus rapidement.

N’oubliez pas que la charge que vous utilisez doit être avant tout liée à votre propre niveau. Si elle est trop lourde, l’exécution risque d’être mauvaise et pourrait entraîner des blessures.

Un débutant doit nécessairement s’entraîner avec une charge progressive, de manière à ce que le corps puisse s’habituer.

Retenez qu'un même programme peut être suivi 4 à 6 semaines avant d’évoluer.

number_4

IDÉE REÇUE N° 4 : LE SEUL POIDS DU CORPS POUR SE MUSCLER

LA VÉRITÉ

Utiliser son corps comme charge est un excellent moyen de débuter en se forgeant une bonne base musculaire ou de changer sa routine et de booster sa progression.

Dans ce type d’entraînement, les traumatismes musculaires sont moins importants et le centre du corps (les muscles profonds) se renforce de façon plus intense.

En revanche, cela ne suffira pas à passer au niveau supérieur. En effet, si vos muscles se familiarisent trop au poids de votre corps, qui est d’ailleurs limité, alors les résultats se feront de plus en plus minces et les bénéfices se stabiliseront.

Vous avez besoin d’une charge suffisante et qui augmente progressivement pour progresser et stimuler la prise de muscle. L’arme redoutable dans ce cas ? La fonte bien sûr !

 

 

 

Info ou intox, méfiez-vous des bruits de couloir pour progresser dans votre entraînement de musculation. Et vous, avez-vous une expérience ou un bon conseil à nous faire partager ?

HAUT DE PAGE