5 SPORTS DE PLAGE POUR JOUER À TOUT MOMENT 

Le farniente sur le sable, c’est cool. Mais on se lasse vite. Les enfants surtout. Et puis, pas de vacances en bord de mer sans jeux de plage. Pour cet été, mais pas seulement, on vous a listé 5 sports, pas forcément les plus connus. Alors, délaissez (un peu) le beach-volley. Et préparez-vous pour quelques nouveautés.

ultimate frisbee
1

L’ULTIMATE FRISBEE

Le frisbee, tout le monde connaît. On pense à quelques passes tranquilles sur la plage. Eh bien, on oublie les idées reçues. L’ultimate, c’est du sport. De loin, ça ressemble au football américain. Sans les placages. Et c’est tant mieu

Le matériel : Un frisbee, ou disque volant. Des plots de marquage. Et beaucoup de place. En compétition, un terrain d’ultimate, c’est 100m x 37m. Ça vous donne une idée. Alors, on évite les plages bondées. Et on se décale sur une zone calme. Ça nous fait aussi une bonne raison d’aller à la plage hors saison.

La règle du jeu : Pour gagner, on intercepte le frisbee en plein vol. Avec les 2 mains, pour éviter de se faire mal. Et 10 fois, pour remporter la partie. Quelques erreurs à éviter : on ne se déplace pas avec le frisbee, et on ne touche pas son adversaire. Idéalement, on pratique à 7 contre 7. Le top pour les familles nombreuses. Sinon, on adapte le nombre de joueurs.

frescobol
2

LE FRESCOBOL

Pas de vacances en bord de plage sans jeux de raquettes. C’est la base. On vous propose d’innover avec le frescobol, tout droit venu du Brésil. Sa particularité : vous n’avez pas d’adversaire. Et tout le monde est gagnant. Le bon plan pour éviter la crise de nerfs du mauvais perdant.

 

Le matériel : Une raquette en bois par joueur. Et une balle en caoutchouc. Le frescobol se pratique sans filet.

Bonus : quelques plots pour délimiter le terrain.

 

La règle du jeu : À 2, sur un terrain de 3 à 9 mètres maximum, l’objectif est de réaliser le plus d’échanges, sans faire tomber la balle. Pour être bon, il faut donc jouer avec les points forts de son partenaire. Si vous êtes tous les deux habiles, ça peut durer longtemps. Chers parents, pour un peu de tranquillité, c’est peut-être le moment d’initier vos enfants au frescobol. Et pas seulement à la plage ;-)

 

Pour les moins patients, on peut varier la règle, et abréger le jeu. C’est simple, le premier qui fait tomber la balle perd. Mais ce n’est plus vraiment du frescobol.

3

LE CROSSMINTON

Le crossminton, ou speedminton, c’est un peu comme le badminton, mais adapté à la plage. En règle générale, le badminton, on le pratique en salle. Pour le crossminton pas de limite. Il se joue sur tous les terrains. Intérieurs comme extérieurs. La différence : la vitesse du volant. Il peut atteindre 300km/h ! Attention à vos voisins de plage.

 

Le matériel : Une raquette de crossminton par personne, et un volant lesté, aussi appelé speeder. Plus aérodynamique et adapté au vent. À défaut, un volant de badminton outdoor. Et des bandes pour délimiter le terrain. Des plots, ça fonctionne aussi. Non, pas besoin de filet ;-)

 

La règle du jeu : 1 contre 1, ou en équipes de 2, on marque un point si le speeder touche le sable, sur le terrain adverse. Le service change tous les 3 points. Et le premier joueur qui atteint 16 points gagne le set. Un match se joue en 2 ou 3 sets. À vous de voir.

 

Et pour vos longues soirées sur la plage, à vous le blackminton. Une variante qui se joue dans le noir. Avec du matériel phosphorescent.

beach rugby
4

LE BEACH RUGBY

Amateurs de ballon rond, ou ovale, on vous rassure, on ne vous a pas oubliés. Et on vous propose une partie de beach rugby sur le sable.

 

Le matériel : Un ballon de beach rugby. Idéalement en mousse. C’est plus léger, et mieux adapté. Quelques plots de marquage. Oui, c’est tout. Et c’est plutôt pratique.

 

La règle du jeu : Largement inspirée du rugby. Pour marquer, on emmène le ballon dans le camp adverse. On pratique à 5 contre 5. Un match dure 2 fois 5 minutes. Principale différence : le beach rugby est moins violent. Il est interdit de jouer avec les pieds. On ne plaque pas son adversaire, on le touche tout simplement à deux mains. Quand le porteur du ballon est touché 3 fois, la balle change de camp. Parfait pour pratiquer en famille.

 

Pour les plus motivés, et les fans d’apnée, on vous invite à tester le rugby subaquatique, qui n’a absolument rien à voir avec le rugby classique. Objectif du jeu : marquer des buts, sous l’eau. À essayer si vous êtes équipé de masques et tubas. Et d’un ballon rond rempli d’eau salée, qui ne doit pas flotter.

water polo family
5

LE WATER-POLO

S’il reste encore un peu d’énergie, on garde la balle, et on se jette à l’eau, pour un petit match de water-polo. Ou hand-ball, dans l’eau ;-)

 

Le matériel : Un ballon de water-polo. Ou un ballon en mousse. 2 cages gonflables. Pratique : des bonnets de couleurs différentes, pour reconnaître vos coéquipiers ;-)

 

La règle du jeu : En équipe de 6 + 1 gardien, il suffit de mettre plus de buts que son adversaire. Une partie, c’est 4 fois 8 minutes. À vous d’ajuster, en fonction de l’âge des joueurs. Et de votre patience. Si on respecte la règle, on évite de marcher, et chaque déplacement se fait en nageant le crawl. Bien sûr, en bord de mer, on s’adapte ;-)

 

Une fois équipé de buts gonflables, à vous les divers sports collectifs, et jeux d’eau. On vous laisse créer vos propres règles. Presque tout est possible. Bon, l’aqua-football, ça va être un peu plus compliqué.

En voilà pour tous les goûts, et tous les âges. Et pour satisfaire les sportifs curieux. Evidemment, rien n’empêche de réviser ses bases. Le beach-volley, ça reste sympa. Mais, avouez qu’une partie de crossminton, c’est quand même tentant.

HAUT DE PAGE