5 STYLES DE DANSE POUR INITIER VOTRE ENFANT

Votre tout-petit ne tient pas en place et se trémousse au moindre son. Il ou elle a déjà le sens du rythme. C’est peut-être un danseur ou une danseuse en herbe. Et c’est plutôt une bonne nouvelle. Parce que la danse a beaucoup de bienfaits, physiques mais aussi psychologiques. Une bonne raison de l’inciter à faire ses premiers pas (de danse, évidemment). Pour vous aider à le guider, on vous a listé 5 styles de danse différents. Il y en a forcément un qui plaira à votre enfant ;-) 

danse

LE PRÉ-BALLET 

Le pré-ballet, en quelques mots : un avant goût de danse classique, adapté aux plus petits. Le pré-ballet reprend les codes du ballet classique, mais avec un peu plus de souplesse. Les mouvements et la musique sont les mêmes. 

Les bienfaits pour votre enfant : comme à peu près tous les styles de danse, le pré-ballet développe avant tout la motricité de votre tout petit. Mais aussi sa souplesse, son équilibre et sa posture. Si c’est avant tout une initiation au ballet classique, c’est un excellent premier pas pour tous les cours de danse. Principalement parce que votre enfant apprend des mouvements de base faciles à reproduire. Et s’initie à la discipline, utile pour progresser quand on commence la danse. 

Pour quels enfants : pour les filles et les garçons, évidemment. Généralement à partir de 5 ans, mais certaines écoles de danse proposent des cours d’éveil à la danse classique un peu avant, vers 4 ans. Voire de la danse créative vers 3 ans. 

Et la tenue : en règle générale, une tenue décontractée ou une tenue de danse classique. On vous en parle juste après ;-) 

LA DANSE CLASSIQUE

La danse classique, en quelques mots : révérences, pliés, demi-pliés, pointes et demi-pointes, le ballet classique se compose de quelques mouvements qui sollicitent les bras et les jambes sur des rythmes de musique classique. 

Les bienfaits pour votre enfant : sous ses allures gracieuses, la danse classique est un sport. Elle renforce la tonicité de votre tout-petit parce qu’il en faut pour tenir en équilibre sur ses pointes. Comme le pré-ballet, elle est excellente pour la souplesse et la flexibilité. Et permet aussi à votre enfant d’apprendre à mieux respirer. Le plus : la culture musicale.

Pour quels enfants : toujours pour les filles et les garçons. À partir de 7 ou 8 ans, ça commence à devenir sérieux et c’est mieux si votre enfant a déjà suivi quelques cours d’initiation. Évidemment le ballet classique n’est pas réservé qu’aux futurs petits rats d’opéra. Et même si on évoque souvent la rigueur, ce qui compte avant tout, c’est le plaisir. Alors, pas de pression. 

Et la tenue : des demi-pointes, un justaucorps, un collant de danse. Éventuellement un tutu pour les filles. Pas plus.

Modern jazz

LE MODERN JAZZ

Le modern jazz, en quelques mots : le rythme combiné à la technique sur des airs de musique jazz. La danse modern jazz, c’est avant tout l’expression d’une émotion grâce à une grande liberté corporelle et des rythmes tantôt fluides ou saccadés

Les bienfaits pour votre enfant : l’éveil des sens et l’expression d’un ressenti avec le corps. Mais également la tonicité et l’amplitude corporelle, comme toutes les autres danses. Le modern jazz aide aussi votre enfant à prendre conscience de son corps et à se déplacer dans son environnement. Principalement parce qu’il ou elle doit apprendre à se positionner, sans miroir. 

Pour quels enfants : tous, à partir de 4 ans. Parce que c’est l’âge auquel l’enfant peut apprendre des pas de danse, et les répéter sans se lasser. Parfait pour les tout-petits qui ont besoin de se défouler, mais aussi pour les plus calmes. Et même pour les plus grands, totalement novices, parce que le modern jazz est avant tout accessible. 

Et la tenue : décontractée, c’est toujours mieux pour danser. Souvent un collant et un t-shirt. Ça peut varier selon l’école de danse. 

LE BREAKDANCE 

Le breakdance, en quelques mots : inspiré de la culture hip hop et de la danse de rue, c’est une discipline sérieuse, au programme des JO de 2024. La médaille, c’est sans doute un peu trop tôt pour votre tout-petit. Mais ce n’est pas une excuse pour ne pas l’initier au freeze, à la coupole, ou encore au head spin, figures caractéristiques du breakdance. 

Les bienfaits pour votre enfant : d’abord, c’est du sport. Et c’est même assez physique. C’est donc excellent pour renforcer et tonifier la musculature de votre enfant. L’équilibre est également pas mal sollicité, parce qu’il en faut pour tourner sur la tête. Oui, on vous parle du head spin, mais on vous rassure, même si c’est l’une des plus connues, ce n’est pas la première figure qu’on apprend. 

Pour quels enfants : on parle souvent des B-boys, mais le breakdance compte aussi des B-girls, il n’y a donc aucune raison de limiter les petites filles. Généralement on commence vers 6 ans, parfois un peu avant. Le breakdance, c’est parfait pour les athlètes en herbe qui ont parfois un peu de mal à se canaliser. Et pour les enfants qui ont déjà quelques affinités avec la gymnastique acrobatique. 

Et la tenue : plutôt streetwear. Un t-shirt, un jogging et une paire de baskets. 

LE RAGGA-DANCEHALL 

Le ragga-dancehall, en quelques mots : il se danse au rythme du dancehall, un style de musique jamaïcain, qui ressemble un peu au reggae. Pour vous faire une idée, on vous invite à écouter ou à ré-écouter Sean Paul. Le ragga-dancehall est un style de danse plutôt rythmé et énergique, qui connaît un certain succès en Belgique ces dernières années. 

 

Les bienfaits pour votre enfant : le sens du rythme, évidemment. Mais le ragga-dancehall développe aussi la coordination gestuelle et la souplesse. Et permet avant tout à votre enfant de se dépenser. Oui, le ragga-dancehall, c’est du cardio ! Si c’est une danse de rue plutôt libre, elle est aussi codée et à ses propres mouvements. Comme les autres danses, elle nécessite donc un peu de rigueur. 

 

Pour quels enfants : l’âge des premiers cours dépend de l’école de danse. Certaines proposent des initiations à partir de 5 ou 6 ans, voire plus tôt, mais d’autres réservent le ragga-dancehall aux adolescents et aux adolescentes. 

Et la tenue : décontractée, elle ne doit pas serrer la taille. Souvent un t-shirt et un legging pour les filles ou un jogging pour les garçons. 

Évidemment, la liste n’est pas complète. Et il existe de nombreux autres styles de danse. Mais peu importe la danse, c’est un sport bénéfique à votre enfant. À lui d’essayer et de choisir ce qui lui plaît. Après tout, c’est lui le principal concerné ;-) 

HAUT DE PAGE