BIEN SKIER SUR LA NEIGE DE PRINTEMPS

Si on la qualifie de « printemps », c’est bien parce que cette neige, que l’on retrouve à la saison des premières fleurs, a ses particularités. Douce aux bonnes heures, elle peut être « soupe » ou au contraire gelée à différents moments.

Cela tient au fait qu’elle se ramollit progressivement sous l’effet du soleil et des douces températures la journée tandis qu’elle regèle chaque nuit.

Très agréable à skier si vous l’abordez au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard, la neige de printemps peut s’avérer un vrai régal de skieur !

number1

COMMENT LA SKIER ?

ski_differente_piste_wedze
SUR LES PISTES

Si vous êtes plutôt matinal, gare aux pistes verglacées… Notre conseil ? Garder un appui régulier sur le ski porteur en évitant de tourner ou déraper trop brusquement.

Plus simplement : y aller tout en douceur pour bien gérer l'effet "patinoire" de la neige de printemps de grand matin. Des carres bien affûtées seront vos meilleures alliées dans ces conditions.

Le dégel amorcé, vous aurez plaisir à glisser sur une neige douce et accrocheuse, qui pourra vous donner des ailes.

Dans la "soupe" de l'après-midi, vous opterez pour un ski souple, avec une position légèrement fléchie, le buste droit, en répartissant le poids sur vos skis, permettant d'alléger votre façon de skier.

FREERIDE

En hors-piste, vous retrouverez une neige plus compacte qu'en plein hiver, avec plus de portance. L'important sera donc de trouver le bon équilibre sur vos skis, pas trop en arrière comme dans une poudreuse bien légère, et suffisamment de poids sur chaque ski pour bien manœuvrer.

Envie de tenter l'aventure ? Avec l'aide d'un professionnel, saisissez le bon créneau horaire et vous découvrirez le must du ski de printemps, au milieu d'une nature déjà en pleine effervescence.

FREESTYLE

En fin de journée, la neige devient plus lourde, et la prise de vitesse plus difficile. Un élément à prendre en compte si vous vous lancez à l'assaut des modules du snowpark. Partez d'un peu plus haut, ou prévoyez de voler un peu moins haut.

Qui dit moins de vitesse dit aussi moins de risques, alors pourquoi ne pas en profiter pour tester le freestyle ? Vous pourrez vous lancer sans vous brusquer, une formidable opportunité de goûter à de nouvelles sensations.

 

ET LE SKI DE RANDO ?

Le printemps est la période idéale pour la randonnée à ski : une neige accrocheuse pour les peaux de phoques, des températures clémentes et de belles opportunités de voir le réveil de la nature avec son lot de marmottes et de bouquetins... Autant de bonnes raisons pour en profiter et vous lancer tant que la neige est encore là.

La bonne nouvelle ? Pas besoin de forfait ni de remontées mécaniques ! Le but de la randonnée étant d'aller dans des endroits calmes et vierges, prévoyez toutes les mesures de sécurité : renseignements météo, conditions de neige, accompagnement et matériel. La neige que vous allez rencontrer sera normalement compacte et porteuse. Comme en Freeride, pensez à bien vous équilibrer sur vos skis pour mieux en profiter.

LE MATÉRIEL

Concernant le matériel, la neige étant peu dure, un fart dit ‘’chaud’’ de couleur jaune ou orange vous permettra de skier de manière plus fluide, puisque celui-ci opère plus rapidement qu’un fart traditionnel.

Pour vos skis, tout comme dans votre attitude sur les skis, vous rechercherez l’équilibre. Ni trop ni pas assez large, ni trop long ni trop court. Des skis polyvalents, souvent dans des gammes « all moutain », vous apporteront l’harmonie et la stabilité nécessaires pour profiter au mieux de cette neige de printemps tantôt douce et agréable, tantôt dure et piégeuse.

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER !

HAUT DE PAGE