CANICROSS: COURIR PLUS VITE AVEC VOTRE CHIEN

Le « canicross », sport qui s’est développé au Canada est une chouette manière de courir avec votre chien et un défi exigeant, qui permet non seulement d’entretenir votre condition physique en duo, mais aussi de renforcer les liens entre vous et votre compagnon. Kevin et Otto ont tenté l’expérience sous la guidance experte de Peter et Ziggy, au cours d’une belle et froide matinée, dans la forêt de Meerdael à Sint-Joris-Weert.

VOTRE MATÉRIEL

| Un harnais, adapté à la taille de votre chien

| Une ligne de traction élastique (2 m)

| Une tenue de course bien ajustée et des chaussures de trail pour le maître

| Un baudrier pour le maître

Canicross Harnais

Le matin de notre rendez-vous, le temps est frais et l’herbe est encore recouverte d’une fine couche de givre. Peter, vêtu d’un pantalon court, et Ziggy, nous attendent déjà. Le premier défi consiste à attacher correctement le baudrier du maître. Kevin s’était déjà un peu entraîné à la chose, mais sans grand succès. Il y avait tellement de lanières et de rubans que c’était loin d’être évident. Si vous nous rendez visite en magasin, n’hésitez donc pas à solliciter les explications de l’un de nos collaborateurs. Tout l’art consiste à ouvrir la sangle abdominale et à la poser sur le sol devant vous avec les deux boucles pour les jambes bien écartées. Vous enfilez alors les boucles de jambe, puis vous tirez la sangle abdominale vers le haut par-dessus vos jambes et vous la refermez. Vous pouvez régler les lanières de hanches et de jambes pour qu’elles s’ajustent bien à votre corps. Le but étant que, lorsque le chien court, le poids (la puissance) soit réparti entre vos hanches et vos fesses et ne sollicite pas le bas de votre dos. Le harnais dispose aussi d’une pochette munie d’une fermeture éclair. Bien pratique. La sangle abdominale vous permet de courir les mains libres. Pour Otto, ça a été beaucoup plus vite. On fait d’abord passer sa tête, puis les deux pattes avant dans les boucles prévues à cet effet. Le harnais s’ajuste alors parfaitement à son corps. Veillez bien à ce que le harnais ne dépasse pas la base de la queue. Les lanières à l’avant et au sommet ne peuvent pas entraver les mouvements de votre chien, l’encolure ne doit pas être trop serrée, mais pas trop lâche non plus, et les lanières latérales doivent passer juste au-dessus des côtes arrières et non en dessous, car votre chien doit pouvoir continuer à respirer facilement.

Canicross harnais chien

Le choix du bon harnais, adapté à la taille de votre chien, est primordial. C’est pourquoi il vaut mieux l’amener avec vous* pour pouvoir y choisir le modèle qui lui conviendra le mieux. Vous aurez aussi besoin d’une laisse élastique qui vous lie à votre chien. Peter donne encore à Kevin quelques conseils pour sa technique de course : comme pour le trail running, la réception se fait d’avantage sur l’avant-pied de façon à se procurer davantage de stabilité et d’équilibre pendant la course. Le fait d’être tracté par le chien vous fera aussi faire de plus grandes foulées, tandis que vous essayerez de donner de l’inclinaison à l’aide de vos pieds. Après avoir emmagasiné tout cela, Kevin s’est lancé dans ses premières courses avec Otto. Peter et Ziggy courent devant et donnent le rythme. Ziggy trépigne d’impatience de s’élancer et lance à son maître des regards impatients. Dès que l’ordre « go » retentit, il part comme une flèche. Kevin encourage également Otto qui suit automatiquement l’autre duo. Otto s’amuse à piquer quelques sprints. Mais il doit encore mieux apprendre à courir pour son maître. Il ne connaît pas encore la différence entre la gauche et la droite. Mais à moins que vous ne souhaitiez participer à des compétitions, cela n’a pas trop importance.

* Les chiens ne sont pas admis dans les magasins, mais vous pouvez demander à nos collaborateurs de sortir pour essayer les harnais.

RÈGLES D’OR

1. Ne commencez jamais à courir avec votre chien si c’est encore un chiot (moins de 12 mois). Trop de mouvement nuit au bon développement de son ossature.

2. Une première condition au bon déroulement de vos sorties de canicross est votre bonne aptitude à la course. Car en moyenne, un chien courra toujours plus vite que son maître. Mieux vaut donc vous entraîner d’abord un peu en solo. Vous voulez que cela reste purement récréatif ? Vous pouvez alors faire de la « cani-randonnée », ou simplement courir à un rythme de jogging.

3. Démarrez chaque sortie par un échauffement en alternant marche et course, ce qui permettra à votre chien de pouvoir faire ses besoins facilement. Optez ensuite pour un rythme de course qui convient parfaitement à votre chien, le but étant que ce soit lui qui vous tire et non l’inverse.

4. Courez plutôt sur des chemins forestiers. C’est meilleur pour les articulations du chien et les vôtres.

5. N’allez pas courir si la température dépasse les 20°C.

6. Votre chien doit très bien connaître les consignes de commandement. Il doit pouvoir distinguer la gauche de la droite. Les autres consignes que vous pouvez utiliser sont « go » pour commencer à courir et « stop » pour vous arrêter. Il faut que votre chien coure toujours bien devant vous et que la laisse reste tendue.

Canicross
HAUT DE PAGE