CINQ DESTINATIONS À VIVRE EN ARDENNE

Des Hautes Fagnes dégageant par endroits une allure de savane aux vallées encaissées de la Semois en passant par ses nombreux petits villages typiques et riches en patrimoine, l’Ardenne a bien des facettes à proposer. Julien Libert, aventurier namurois que l’on retrouve derrière le blog les Sentiers du Phoenix, en est tombé amoureux dès l’enfance. Et à force de l’avoir sillonnée en marchant, en courant, à cheval et même sur l’eau, il en connaît aujourd’hui presque tous les recoins.

«J’affectionne particulièrement la diversité et le calme que l’Ardenne peut nous offrir.  La Belgique a beau être l’un des pays les plus urbanisés d’Europe, il y a encore des endroits où il est possible de se perdre. »

L’occasion de passer en revue avec cet amoureux de la nature ses 5 destinations coups de cœur pour un séjour, de quelques heures ou de quelques jours, en Belgique. A la fois proche et loin du quotidien.

LE PLATEAU DES TAILLES

« En plein cœur de l’Ardenne, la Plateau des Tailles est à lui seul un condensé d’Ardenne. Ce n’est pas pour rien que j’ai choisi de m’y installer prochainement », souffle Julien Libert. Sur ce territoire situé sur les communes de Manhay, La Roche-en-Ardenne, Houffalize, Vielsalm et Lierneux, on peut y trouver à la fois des grandes forêts, des landes ou encore de nombreux ruisseaux se jetant dans l’Amblève ou l’Ourthe. L'occasion pour ceux qui le souhaitent de vivre une nouvelle expérience en découvrant la pratique du packfraft, cette petite embarcation légère facilement transportable que notre guide manie avec énormément de plaisir et qui vous permet, sans limites, de parcourir une région en mêlant randonnée et navigation.

«Dans cette Haute Ardenne, où émerge le deuxième point le plus haut de Belgique (la Baraque de Fraiture avec ses 652 mètres d’altitude) règne à certains moments une ambiance rappelant l’Ecosse. Notamment lorsque la brume qui se dégage des sols. Pour la randonnée sur des parcours variés et avec un peu de dénivelé, c’est la région que je recommande par excellence. »

lac d'epioux

LE LAC DES EPIOUX

Cap sur le sud de la province de Luxembourg et le Domaine des Epioux, une réserve naturelle de 10 hectares sur le territoire de la commune de Florenville. Dont un étang principal à côté du château qui vaut à lui seul le détour. «Ceux qui affectionnent les paysages canadiens apprécieront particulièrement le Lac des Epioux. C’est un lieu magnifique pour envisager une promenade. Mais je conseille surtout de prendre le temps de s’y poser, notamment pour y passer une soirée et admirer le spectacle d’un coucher de soleil. Avec, comme souvent en Ardenne, un charme différent à chaque saison. »

LA TOUR DU MILLÉNAIRE À LA CROIX-SCAILLE

Pour les amateurs de vues dégagées, aller faire un tour du côté du plateau de la Croix-Scaille, massif forestier à proximité de la frontière française, au nord de la vallée de la Semois, est un incontournable. Ce lieu a la particularité d’être le plus haut point de la province de Namur, avec 503 mètres d’altitude en son sommet le plus haut. «Pour en profiter au mieux, il faut gravir la Tour du Millénaire, belvédère de 60 mètres de haut situé à Gedinne. »

Construite en 2001, les 234 marches de la tour permettent de grimper à 60 mètres au-dessus du sol. «Une fois en haut, on y a droit à une vue dégagée à 360 degrés et jusqu’à 30 kilomètres sur la vallée de la Semois et les contreforts des Ardennes françaises. Un magnifique moment de contemplation. »

LA VALLÉE DE LA WARCHE

« L’impression par moments d’être dans un autre monde. » C’est par ces mots que Julien Libert décrit l’ambiance que dégage la vallée de la Warche, à l’est de la Belgique et au pied des Hautes-Fagnes. « J’y affectionne particulièrement ce que dégage cette région durant l’automne. Le Château de Reinhardstein, en contrebas, semble sorti tout droit d’un conte de fées. » Pour découvrir ce coin à l’environnement humide qui en fait un paradis des mousses et lichens, notre aventurier propose une randonnée sportive d’une douzaine de kilomètres et de 225 mètres de dénivelé positif autour de la Warche, au départ du barrage de Robertville. «On crapahute alors sur une boucle à travers la vallée tout au long de la randonnée, avec des vues à la fois magnifiques et surprenantes . »

bivouac

UN SÉJOUR EN BIVOUAC

Tentez l’expérience d’une randonnée à étapes au cœur de l’Ardenne. Les itinéraires, à l’instar de la Grande Traversée des Ardennes (160 km entre La Roche-en-Ardenne et Bouillon) ou du plus récent sentier Entre Lesse et Lomme (78 km), ne manquent pas. Pour passer la nuit, quoi de plus dépaysant que de vivre l’aventure du bivouac. Planter sa tente où l’on veut et quand on veut n’est cependant pas autorisé en Belgique. Mais il existe de nombreuses aires spécialement dédiées à cette pratique sur les différents parcours de randonnées. «C’est une expérience à vivre même si, en été, la demande peut parfois être importante en certains lieux. Je préfère m’y rendre en dehors de la saison chaude. Bien équipé, ça passe et ça renforce l’aventure», sourit Julien Libert. «Séjourner sur une aire de bivouac offre le sentiment d’être seul au monde, au beau milieu de la forêt. »

LE BLOG DE JULIEN LIBERT

HAUT DE PAGE