COMMENT ARRIVER AU BOULOT FRAIS ET DISPOS ?

Prendre votre vélo pliant chaque matin pour aller au travail, a priori, il n’y a que des avantages : vos jambes se dégourdissent, votre esprit se libère, vous vous sentez libre comme l’air… Mais plane sur vous l’ombre d’un doute : vos collègues vont-ils remarquer les gouttes qui perlent sur votre front et les auréoles sous vos bras ? Détendez-vous : nous avons pensé à tout !

velo-pliant-electrique
number 1

NE VOUS TROMPEZ PAS DE VELO

Avez-vous beaucoup de chemin à parcourir à vélo ? Y-a-t-il des côtes ? Avez-vous l’habitude de faire du vélo ? Autant de questions que vous devrez vous poser pour choisir le vélo qui vous permettra d’arriver au travail sans verser une goutte de sueur. Par exemple, si vous avez un dénivelé moyen, optez pour un vélo pliant avec un maximum de vitesses : une côte à l’horizon ? Baissez la vitesse et vous franchirez l’obstacle au sec ! Mais si votre trajet est particulièrement long et que vous ne faites pas beaucoup de sport par ailleurs, alors le vélo pliant à assistance électrique est fait pour vous. Vous pédalerez, mais il transpirera pour vous et vos vêtements conserveront leur bonne odeur de propre toute la journée.

LAISSEZ VOS VETEMENTS RESPIRER

L’hiver on a tendance à beaucoup se couvrir, et l’été, on a toujours peur d’arriver en sueur. Mais si vous avez envie de pratiquer le vélo intermodal, vous ne reculerez pas devant la météo ! L’important pour ne pas transpirer à vélo, c’est d’avoir des vêtements respirants, qui évacuent la transpiration. Ils empêchent d’ailleurs d’avoir froid grâce à leur effet « ventilant » : on oublie la transpiration dans le dos et le rhume qui lui est souvent associé !

Mieux vaut donc éviter de trop se couvrir. Préférez une veste coupe-vent respirante pour vous protéger du froid plutôt qu’un gros manteau dans lequel vous aurez vite trop chaud. Les jours de doute, vous pouvez aussi emporter un vêtement de rechange pour être plus à l’aise sur votre lieu de travail : un t-shirt propre ou un chemisier se glisseront ni vus ni connus dans une sacoche accrochée à votre vélo !

velo et travail, arriver sans transpirer

SUIVEZ CES PETITS CONSEILS

Roulez avec un effort constant et modéré : Partez à l'heure pour éviter les pics de vitesse qui provoqueront une sudation plus importante. Et si vous avez envie de vous dépenser, réservez les records de vitesse pour les jours de RTT !

Superposez des couches de vêtements respirants. Connaissez-vous le système des 3 couches ? En premier, une matière respirante, en second une matière chaude et, pour finir, une matière protectrice.

Evitez les sacs à dos. Vous pouvez, par exemple, voyager léger avec un panier amovible et compactable qui se fixe à l'avant de votre vélo pliant.

Buvez beaucoup d’eau ! Bizarrement, ça ne fait pas plus transpirer et c’est quand même meilleur pour la santé…Enfin, prévoyez peut-être une petite serviette ou quelques lingettes.

HAUT DE PAGE