COMMENT CHOISIR DES CHAUSSONS D'ESCALADE?

Parmi l’ensemble de l’équipement d’escalade du grimpeur, le chausson d’escalade est certainement le plus difficile à choisir. Or, il s’agit là d’un élément indispensable pour qui souhaite pratiquer l’escalade en salle ! Les modèles sont nombreux et leurs caractéristiques variées, ce qui ne facilite pas la tâche.

 

Commençons par les éléments communs à la majorité des chaussons d’escalade : un dessus souple et une semelle lisse très adhérente. Ce sont là deux caractéristiques indispensables pour affronter un mur d’escalade en salle. Mais, outre ces deux qualités de base, les chaussons d’escalade peuvent présenter bien d’autres caractéristiques. En voici un récapitulatif !

FERMETURE DU CHAUSSON D’ESCALADE

On distingue deux types de fermeture : lacets ou velcro. Les lacets permettent un serrage précis sur toute la longueur du chausson. Le velcro, quant à lui, présente l’avantage d’un chaussage et d’un déchaussage rapides. Pratique pour l’escalade en salle ou sur les courtes voies en rocher ! Notons également qu’il existe des bal CHAUSSON D’ESCALADE VELCRO    lerines qui s’enfilent et qui sont maintenues par des élastiques.
escalade_chaussons_velcro_simond
CHAUSSON D’ESCALADE VELCRO
escalade_chaussons_ballerine_simond
BALLERINE
escalade_chaussons_lacets_simond
CHAUSSON D’ESCALADE AVEC LACETS

ASYMÉTRIE DE LA SEMELLE

L’asymétrie connaît trois niveaux : faible asymé­trie (droit), asymétrie classique et forte asymétrie. Un chaus­son d’escalade plutôt droit sera certes plus confortable, mais moins précis. En revanche, un chausson d’escalade asymétrique sera plus précis et permettra d’utiliser efficacement les carres.
semelle_forte_asymetrie_simond
 FORTE ASYMÉTRIE
semelle_faible_asymetrie_simond
 FAIBLE ASYMÉTRIE

SOUPLESSE ET RIGIDITÉ DE LA SEMELLE

Un chausson d’escalade à la semelle souple facilite l’escalade dynamique en adhérence. En revanche, escalader un mur avec une semelle rigide permet des poussées facilitées par les petits grattons. Cependant, la semelle d’un chausson d’escalade n’est pas nécessairement souple ou rigide : il existe différentes rigidités de semelles, que vous choisirez en fonction de votre usage du chausson d’escalade. Cela va du chausson souple au chausson rigide, en passant par des intermédiaires, plutôt polyvalents.

TROIS FORMES DE CHAUSSON D’ESCALADE

On distingue trois formes de chausson d’escalade :

Forme droite : cette forme traditionnelle respecte la morphologie du pied.

Forme cambrée : étudiée pour optimiser la poussée et la puis­sance sur les prises, cette forme de chausson d’escalade aide la contraction du pied pour accentuer la poussée et la préhension.

Forme crochetante : ce type de chausson d’escalade présente une légère convexité sous les orteils, qui accentue l’effet griffant de la pointe. On retrouve souvent une pointe crochetante sur un chausson à profil cambré.

escalade_chaussons_forme_droit_simond
 FORME DROITE
chaussons_forme_cambree_simond
FORME CAMBRÉE

David

CHEF DE PRODUIT ESCALADE

Le choix de la pointure de chaussons d’escalade dépend du niveau de pratique : un débutant prendra la même pointure qu’en chaussures de ville, un grimpeur confirmé prendra une pointure de moins, un expert plutôt 2 à 3.

HAUT DE PAGE