COMMENT CHOISIR DES PALMES DE NATATION?

Pas évident de choisir ses palmes quand on débute. Palmes courtes ou longues, toujours le même dilemme…

Nous allons vous expliquer comment bien choisir vos palmes pour plus d’efficacité et moins de difficulté lors de votre séance de natation.

number1

CHOISIR SES PALMES: DEUX CRITÈRES IMPORTANTS À RETENIR

palme-nabaiji
LE CHAUSSANT

C’est la partie dans laquelle le pied se positionne. Le chaussant d’une palme de natation va garantir le maintien du pied lors des battements. Pour un battement  de jambes efficace, le maintien est primordial. Il est donc important de prendre le temps d’essayer sa palme avant de l’acheter !

Pendant l’essayage, il faut également contrôler la tenue du pied dans le chaussant et le peu de zone non couverte afin d’éviter l’entrée d’eau.

Notre conseil : privilégiez une pointure au-dessus de votre taille habituelle car le pied risque de gonfler pendant l’effort.

LA VOILURE

C’est la surface se situant dans la prolongation du chaussant.

VOILURE COURTE
Elle garantit une bonne fréquence de battements et sollicite d’avantage le rythme cardiaque. Le mouvement est très proche du mouvement « naturel » et permet de concentrer l’effort sur le gainage et de faire travailler ses abdos-fessiers. Les Silifins Nabaiji correspondent parfaitement à cette utilisation !

VOILURE LONGUE
Elle garantit un effort plus important et une sensation de glisse plus intense durant la pratique. Un mouvement plus ample se fera ensuite ressentir. Elle nécessite un effort musculaire et fait travailler l’ensemble de la jambe. Les Trainifins Nabaiji sont donc plus adaptées.

QUELQUES CONSEILS...

Gilles, chef de produit pour le matériel d’entraînement chez Nabaiji, recommande de faire des mouvements amples durant votre séance de natation afin d’être efficace au maximum. Mieux vaut un mouvement partant des hanches que des genoux !

Pour intensifier le travail des jambes, n’hésitez pas à vous munir d’une planche de natation. Si vous observez une légère irritation, elle sera sans doutes liée au caoutchouc du chaussant.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Plus la voilure est rigide et longue et plus l’effort est important. La vitesse sera donc accrue.La vitesse a aussi des vertus pédagogiques : une palme avec une rigidité importante ayant une propulsion très forte permet la « survitesse ». La vitesse permet également d’améliorer la coordination entre les bras et les jambes.

Gilles nous donne quelques conseils concernant le port des palmes :

« Avant toute chose, entrainez-vous sans palmes en faisant quelques longueurs ! Sinon vous risquez de « chauffer » votre muscle trop rapidement. Pour commencer l’entraînement, je préconise d’utiliser des palmes dites « courtes » car légères et très souples. Pour les femmes qui souhaitent affiner leurs jambes, les palmes courtes Silifins de Nabaiji sont l’accessoire idéal ! La propulsion est moins importante que sur les palmes à voilure longue. Elles permettent plus de vitesse et plus de fréquence plutôt que de puissance. Vous solliciterez un effort plus cardiaque que musculaire. »

HAUT DE PAGE