COMMENT CHOISIR MON SNOWBOARD ?

Freestyle, all mountain, goofy ou regular, quelle longueur et quelle largeur, flex, rocker ou cambre… La quête du snowboard parfait est jalonnée de dilemmes, de casse-tête et d’un tas de termes techniques. Pour ne plus vous y perdre, nous vous mettons en piste en quatre étapes simples : l'usage, le niveau, la taille du snowboardeur et sa pointure.

number_1

L'USAGE

FREESTYLE

Si vous aimez le snowpark, les kickers, les rails, les box et les sauts, c’est que vous faites partie de la catégorie freestyle. Ludique, flexible, tolérant, voilà les mots-clés pour un snowboard de freestyle. Ils sont moins rigides afin de réaliser plus facilement les tricks et possèdent une forme symétrique (twintip) qui permet de facilement rider de l’avant et de l’arrière.

picto-allmountain
ALL MOUNTAIN

Si vous aimez plus les accrocs et les virages coupés sur les pistes de tout le domaine skiable et si vous n’avez pas peur de quitter les pistes de temps à autre, mieux vaut donc vous tourner vers les all mountain. Les planches all mountain sont souvent directionnelles (l’avant est plus large que l’arrière) et un peu plus rigides que les planches de freestyle. Elles restent stables même à grande vitesse. Le revers de la médaille, c’est que ces planches sont moins tolérantes, les erreurs sont plus vite sanctionnées.

number_2

LE NIVEAU

NIVEAU DEBUTANT OU PERFECTIONNEMENT :

pistes vertes à rouges en virages dérapés + petit saut avec atterrissage planche à plat : s’orienter vers un snowboard souple.

NIVEAU CONFIRME :

virages coupés sur neige dure pistes rouges et noires + virages en switch + pouvoir enchaîner les 180 ° sautés : s’orienter vers un snowboard médium.

NIVEAU EXPERT :

descentes en toutes neiges et tous terrains combinant vitesse, trajectoires, style et efficacité + savoir réaliser un grab (attraper sa planche lors d’un saut) sur une table moyenne (4 à 6 mètres ): s’orienter vers un snowboard rigide

number_3

LA TAILLE

Pour un usage Freestyle : Planche assez courte entre -20 à -25 cm de sa propre taille

Tenez verticalement votre planche devant vous, elle doit arriver approximativement au niveau de l’épaule.

-Prendre plus petit facilite les rotations et les figures.

-Prendre plus grand permet d'être plus stable à grande vitesse et en réception de saut ou conseillé pour les personnes lourdes par rapport à leur taille.

Pour un usage All mountain : Planche plus longue entre -10 à -20 cm

Tenez verticalement votre planche devant vous, elle doit arriver entre l’épaule (ou la base du cou) et le menton.

-Prendre plus petit facilite la maniabilité. C'est aussi conseillé pour les personnes légères par rapport à leur taille.

-Prendre plus grand permet d'être plus stable et offre plus de flottabilité sur la poudreuse. 

-Pour les grands pieds (45 et plus), la largeur du snowboard est importante pour éviter que le bout ou le talon des chaussures morde la neige dans les courbes.

 

snowboard expert homme
number_4

ROCKER OU CAMBRE ?

SI VOUS POSEZ VOTRE SNOWBOARD SUR LE SOL, VOUS REMARQUEREZ UNE COURBURE. LES POINTS DE CONTACT AVEC LE SOL, C’EST LE CAMBRE OU LA PRÉCONTRAINTE

- CAMBRE : Le cambre est le mode traditionnel de construction des snowboards qui permet à votre planche de se détacher légèrement du sol au milieu.

- ROCKER : . Le rocker – ou cambre inversé - est juste l’inverse ; il s’agit des parties qui ne touchent pas le sol. Une planche avec rocker est plus ludique et plus tolérante car les bords ne mordent pas vite dans la neige. Une planche avec beaucoup de rocker à l’avant et à l’arrière est parfaite pour le freestyle. Le freerider choisira une planche avec plus de rocker à l’avant afin que le nez reste au-dessus de la poudreuse et un cambre entre les fixations pour plus de stabilité. Les fabricants ajoutent un rocker et un cambre à différents endroits sur une même planche.

 

snowboard girl kids
number_5

ET POUR LES ENFANTS ?

CONSEIL DE L’EXPERTE

Anouck (leader nationale snowboard)

Pour les enfants, l’idéal est un twintip avec rocker à l’avant et à l’arrière. Le twintip pour que la planche puisse glisser aussi facilement dans les deux directions. Le rocker parce que l’avant et l’arrière de la planche sont relevés, ce qui limite les chutes.

Les enfants peuvent apprendre à faire du snowboard à partir de trois ans ! Elle est révolue, l’idée que les enfants doivent d’abord apprendre à skier avant de passer au snowboard. Cet hiver 2018, nous organisons le projet « Come On Board », un événement qui invite les plus petits à découvrir les sensations de la glisse dès leur plus jeune âge. Le concept se déroule dans un parc où différents modules sont disposés sur un dryslope (une sorte de toile où l’on peut glisser). Avec un « leash », nous accompagnons les enfants à travers ces différents modules.

HAUT DE PAGE