COMMENT FAIRE DU SPORT AVEC UN ANIMAL ?

Avec votre labrador, c’est à la vie à la mort ? Le meilleur anti-tress est à votre chat une caresse ? Je n’y peux rien, les animaux m’inspirent et, comme vous, je les adore. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai commencé à faire du poney. D’ailleurs, si vous souhaitez faire un sport directement en relation avec un animal, je vous recommande l’équitation et ses multiples disciplines, dont l’une fera sûrement votre bonheur ! Mais revenons plutôt  à nos moutons et aux différentes façons de pratiquer un sport avec son animal.

number_1

DE LA COURSE AU PADDLE

Marlène est inséparable de son berger australien, Olaf : lorsqu’il était petit, elle a décidé de s’inscrire avec lui dans un club canin. “L’idée, c’était de lui donner certaines bases de dressage pour qu’il puisse m’accompagner dans mes séances de running”, indique la propriétaire. Depuis, les deux amis ont parcouru pas mal de kilomètres et ont même découvert ensemble les joies du paddle. Sachez d’ailleurs qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre à votre chien à bien se tenir lors de vos sorties course à pied. Alors, si vous adoptez un chien âgé de quelques années, il peut très bien apprendre à venir courir avec vous !

number_2

SUIVI VÉTÉRINAIRE  

“Les précautions à prendre pour emmener son chien lors d’une sortie running ou vélo, c’est qu’il ait d’abord terminé sa croissance, indique Marion Fasquelle, comportementaliste canin. Il faut aussi s’assurer qu’il soit en capacité physique pour faire ces promenades, qui vont lui imposer un rythme plus rapide qu’une balade ordinaire”. Des check up réguliers chez le vétérinaire, notamment pour vérifier le bon fonctionnement de ses articulations, seront donc les bienvenus ! Toutes les races peuvent se prêter à l’exercice… Mais, selon le tempérament du chien, le dressage sera plus ou moins long.

number_3

ÉQUIPEMENTS ADÉQUATS 

En termes d’équipement, des ceintures dorsales auxquelles sont attachées des laisses à amortisseur existent. Elles permettent aux coureurs d’avoir les mains libres et de ne pas être déséquilibré si le chien tire ou dévie sa trajectoire. “Dans un milieu qui le permet et s’il est bien dressé, un chien peut également courir libre à côté de son maître”, précise la comportementaliste.

HAUT DE PAGE