DOUBLEZ LE PLAISIR DU FITNESS !

Stephanie et Koen sont ensemble depuis huit ans. Dans certains domaines ils sont très différents l’un de l’autre, mais pour ce qui est de la bonne humeur et du dynamisme, ils sont parfaitement assortis. Le couple partage la passion du fitness. Malgré leurs rythmes différents, les horaires de travail et leurs autres sports et hobbies. Ils partagent aussi le goût d’une alimentation saine, tout en poursuivant chacun leur objectif spécifique. Rencontre avec ce couple de passionés.

Pourquoi faites-vous du fitness à 2 ?

Stephanie : J’en fais depuis que j’ai 15 ans. On a commencé spontanément à s’entraîner à 2. Et il y a un centre de fitness tout près d’ici avec des horaires très larges.

Koen : J’en faisais déjà lorsqu’on s’est rencontrés. Nous avons aussi chez nous notre petite salle de fitness avec des appareils et des poids de chez Decathlon.

Stephanie : Et nous l’utilisons très souvent. Ce n’est pas pour la frime.

Koen : Avant, on en faisait plus souvent : 3 à 4 fois par semaine. Mais j’ai trouvé un emploi de bureau et je suis toute la journée à l’intérieur ! Alors j’ai aussi commencé le VTT, et la boxe thaï. Car en plus du grand air, j’ai besoin de me défouler. Le fitness seul, c’est trop plan-plan pour moi.

Stephanie Moi je préfère un entraînement méticuleux. Si je fais un exercice pour un muscle spécifique, je suis tout entière dans ce muscle.

Quel obstacle devez-vous surpasser pour pratiquer ce sport ensemble ?

Stephanie Trouver du temps.

Koen : Stephanie fait surtout du fitness le matin, à six heures, avant de partir travailler. Mais moi je ne suis pas du matin...

Stephanie : Le soir, j’ai parfois du mal à me motiver. Alors je suis contente que Koen m’entraîne.

SI ON NE S’ENTRAÎNE PAS DE MANIÈRE SYNCHRONISÉE, C’EST CHOUETTE DE TRANSPIRER ENSEMBLE

Comment vous motivez-vous l’un l’autre pour continuer à faire du sport ?

Stephanie Par les mots, les encouragements : “Tu peux le faire !’’ ou “Allez, ajoute des poids en plus !”

Koen Et les actes aussi. En s’aidant mutuellement. J’assiste Stephanie. Je lui passe ses poids quand elle est couchée. Et si c’est trop lourd, je lui donne un coup de main.

Stephanie : Quand Koen est là, je peux faire des exercices qui sont difficiles à faire seule. Je m’entraîne 5 à 6 fois par semaine. Et je travaille 1 fois par semaine avec ma coach personnelle. Elle me motive et m’a préparé un programme de split training et d’alimentation. En plus, je cherche sur internet des exercices et des recettes. Je me prépare toujours avant à la maison en consultant mes notes de l’entraînement précédent, pour ne rien oublier, varier et progresser. Koen Pour le moment je m’entraîne avec le programme de Stephanie, full body, mais j’ai surtout besoin de muscler mes jambes pour le vélo et la boxe.

Vous veillez aussi à votre alimentation ?

Stephanie : 70 % du résultat vient de l’alimentation. Mais, nous n’aimons pas manger les mêmes choses. Je prends vite du poids, donc je me concentre sur la perte de poids et les muscles. 

Koen Je privilégie aussi les muscles, mais j’aimerais surtout prendre un peu de masse. Avec mon métabolisme rapide, c’est difficile.

Vous faites du fitness toute l’année ?

Koen Oui, avec des hauts et des bas. C’est plus facile l’hiver. Il fait noir plus tôt et il y a moins de sports à faire dehors.

Stephanie Je ne peux plus m’en passer. J’adore la musculation. Le fitness me procure de l’énergie. J’ai un boulot stressant. En m’entraînant, je m’évade complètement pendant une heure. Ça me vide la tête et me permet de prendre du recul. Je trouve souvent des solutions après le sport.

Pourquoi recommanderiez-vous la pratique du fitness en couple ?

Stephanie Pour pratiquer une activité à 2. On est là l’un pour l’autre, on y va ensemble et on s’aide. Et c’est aussi plus facile pour l’alimentation, même si nos goûts sont différents

HAUT DE PAGE