ENTRAÎNEMENT : COMMENT PROGRESSER EN SURF DANS DES PETITES VAGUES

   

POURQUOI LES VAGUES SONT-ELLES PLUS PETITES EN ÉTÉ ?

Ce changement de conditions est expliqué par l'anticyclone des Açores, qui, chaque été, remonte vers le Nord. Les dépressions en Atlantique Nord se font donc plus rares et la houle devient moins consistante. 

Ainsi, chaque été, votre terrain de jeu se transforme : les houles massives provoquées par les tempêtes hivernales laissent place à une petite houle de vent, formant des petites vagues moins puissantes dites "molles" sur votre spot.

Malgré les idées reçues, les petites vagues d'été sont l'occasion idéale pour progresser techniquement en surf et continuer à vous amuser. A condition bien sûr, d'avoir la planche de surf adaptée dans son quiver :

LES PETITES VAGUES D'ÉTÉ SONT IDÉALES POUR PROGRESSER TECHNIQUEMENT EN SURF

Pour progresser en surf, il faut savoir s'adapter à tous les types de conditions de vagues. Pour cela, entraînez-vous à surfer avec des shapes de planches de surf adaptés aux petites vagues d'été  :

1. S'ENTRAÎNER À SURFER AVEC DES PLANCHES DE SURF VOLUMINEUSES

Une planche de surf avec du volume permet de partir plus facilement à la rame et plus tôt sur des vagues peu puissantes, dites "molles". En fonction du type de vagues, vous retrouverez cet été au pic :

- LE LONGBOARD : SURFER SUR DES PETITES VAGUES MOLLES

Le longboard permet de démarrer plus tôt qu'avec une petite planche, quand la vague commence à peine à se former. Une fois tous les autres surfeurs en petite planche derrière vous, le longboard permet de surfer plus longtemps sur la vague, vous assurant des glisses interminables, même sur des petites vagues molles.

longboard_surf
- LE "TWIN FISH" OU "MINI-SIMMONS" : CHARGER DANS LE SHOREBREAK

Courtes, arrondies et avec du volume, ce sont les planches de surf idéales pour s'amuser et manœuvrer dans les petites vagues d'été. En effet, de plus en plus de surfeurs les utilisent à la place du longboard pour leur maniabilité et leur compacité.

Parfois montées en twin, ces planches ont peu de rocker et offrent une flottabilité intéressante et surtout permettent d'effectuer des manœuvres "old school" plus facilement que n'importe quelle autre planche.

A la différence du longboard, ces types de planches sont difficiles à surfer dans des vagues plus grandes et creuses mais sont parfaites pour s'amuser dans les petites vagues au bord de la plage. Surfer le shorebreak est toutefois déconseillé si vous débutez, ce type de vague casse généralement violemment sur le sable et on y observe un ressac assez puissant. 

2. APPRENDRE À GÉNÉRER SA PROPRE VITESSE EN SURF

Avant de s'essayer au répertoire de manœuvres en surf, il est utile de rappeler que la prise de vitesse est l'élément fondamental pour réussir à décoller et enchaîner les figures. La vitesse vous permettra de surfer des vagues plus longues, passer les « sections » (zones où la vague a tendance à fermer), prendre de l’amplitude, changer de direction et rentrer vos premières manœuvres.

Les vagues molles permettent de travailler cette recherche de vitesse. Ainsi, au retour des vagues plus creuses, le résultat sera exponentiel !

vitesse_surf

EXERCICE D'ENTRAINEMENT EN SURF : LE TOP BOTTOM 

ECHAUFFEMENT : BODYSURF

Le bodysurf est la base même de la glisse. Avant d'aller surfer, prenez quelques vagues sans palmes au bord de la plage. Laissez-vous glisser, les bras tendus devant vous. Cet exercice d'échauffement avant la session est particulièrement intéressant pour les surfeurs débutants car il permet d'améliorer sa lecture de la vague et apporte une notion de "timing". En effet, une fois au pic, on n’attend pas le dernier moment pour prendre la vague ; plus tôt le surfeur commence à ramer, plus il réduit le risque d'enfourner.

 

Une fois debout sur votre planche de surf, vous avez deux possibilités pour surfer :

- vous placer à la médiane de la vague (au milieu) et évoluer à la même vitesse que celle-ci.

- être en action avec sa planche pour aller plus vite que la vitesse de déferlement de la vague : 

1. POMPING OU "CHARGER" : METTRE LE POIDS DU CORPS SUR LES JAMBES AVANT POUR RECHERCHER DE LA VITESSE

2. DÉCLENCHER SON VIRAGE EN BAS DE VAGUE

3. "ALLÉGER" : SE REDRESSER TOUT EN REMONTANT SUR LE TIERS SUPÉRIEUR DE LA VAGUE

4. LA COMBINAISON DE SES ACTIONS PERMETTENT D'ATTEINDRE UNE VITESSE MAXIMALE

5. MANOEUVRER EN FIN DE VAGUE : PAR ORDRE DE DIFFICULTÉ : RE-ENTRY OU FLOATTER OU AÉRIAL

petites_vagues_bottom_1
petites_vagues_bottom_2
petites_vagues_bottom_3
petites_vagues_bottom_4
CONTINUER A S'ENTRAINER HORS DE L'EAU : 

En surf, on développe davantage les membres supérieurs qu'inférieurs. Or, pour effectuer cet exercice, vous aurez besoin d'explosivité. Continuez à vous entraîner hors de l'eau en effectuant des squats ou en faisant du vélo.

Résultat : avec des jambes plus toniques, vos appuis seront plus fermes dans la recherche de la prise de vitesse et vous maîtriserez mieux vos trajectoires.

3. PASSER DE NOUVELLES MANOEUVRES EN SURF

MANOEUVRE EN LONGBOARD : LE NOSE RIDING

Le nose riding est la manœuvre reine de la discipline du longboard. Cette figure consiste à se déplacer jusqu'à l'extrême avant de sa planche de surf, le nose. Il existe deux variantes au nose rider : "le hang-ten" , vos dix orteils sont placés de part et d'autre de votre nose et le "hang-five", par déduction, seulement un pied à l'avant.

Se déplacer sur l'avant de sa planche de surf est un bon exercice pour aller rechercher la vitesse quand la vague se ramollit, mais cela induit une perte de maniabilité.

La difficulté de cette figure réside dans le transfert du poids vers l'avant de la planche, qui doit se faire progressivement, par petits pas croisés. Dès que la planche commence à enfourner vers l'avant, il faut au contraire déplacer le poids du corps légèrement vers l'arrière, voire reculer.

Note : cet exercice peut s'effectuer avec une planche de surf qui comporte une cuillère à l'avant, de préférence un longboard.

petites_vagues_nose_1
petites_vagues_nose_2
petites_vagues_nose_3
petites_vagues_nose_4
petites_vagues_nose_5
petites_vagues_nose_6

LES PETITES VAGUES D'ÉTÉ SONT IDÉALES POUR TOUT SIMPLEMENT S'AMUSER

LA PLANCHE DE SURF EN MOUSSE : S'AMUSER EN TOUTE SÉCURITÉ

La planche de surf en mousse est idéale pour s'amuser en surf l'été puisqu'elle comporte de nombreux atouts : 

1) Stable grâce à son volume important, c'est la planche anti-frustration pour s'initier au surf et prendre un maximum de vagues à chaque session,

2) Plus résistante qu’un surf classique grâce à sa construction en mousse renforcée, vous ne risquez pas non plus de briser votre planche si vous allez surfer le shorebreak

3) Limite les risques d'accident : un détail qui prend toute son importance lors d’une session estivale où il arrive d’être très nombreux à l’eau.

4) La planche mousse est plus abordable aux petits budgets, en raison de sa conception plus simple qu’une planche de surf en époxy ou en polyester

Ainsi, surfer avec une planche en mousse l'été quand on est expérimenté est un excellent moyen de s’amuser entre amis ou en famille et d’essayer de nouvelles manœuvres sans risquer de casser sa planche ou de se faire mal.

amusement_surf
HAUT DE PAGE