EXERCICES DE DRIBBLE : MANIEZ LA BALLE ORANGE !

Au Basketball, il y a les gâchettes qui déclenchent leur tir dès qu’elles ont reçu le ballon, et les intérieurs, les artistes du travail en pivot et du jeu dos au panier. Et puis il y a aussi les créateurs et les créatrices, celles et ceux par qui passent le jeu et le ballon et qui ont la responsabilité de gérer - le jeu - et distribuer - la balle.

Alors comment prendre soin d’un ballon que vous faites rebondir sans le regarder ? Grâce à une chaise, un ballon de basket et une balle de tennis ! On vous explique. Et, une fois votre dribble maîtrisé, on vous donne quelques conseils pour vous débarrasser de votre adversaire, ainsi que pour tirer en sortie de dribble.

Séries pour débutant(e)s

exercices-dribble-ballon-basketball-enfant-débutant

On commence avec une première série d’exercices pour celles et ceux qui débutent dans le maniement de la balle orange. Le but est de vous familiariser avec la gestuelle et les sensations du dribble… et d’arrêter de vous dribbler sur les pieds.

Commencez par dribbler à l’arrêt, avec la balle du côté de votre main forte. (et non pas devant vous donc, pour éviter les rebonds sur les baskets). Une fois que vous êtes à l’aise… fermez les yeux ! Maintenant que les sensations sont bonnes, commencez à vous déplacer tranquillement, toujours avec les yeux fermés et toujours en dribblant. Essayez ensuite de placer des changements de main ! Cet exercice vous pousse à regarder le jeu plutôt que votre ballon en match (avec les yeux ouverts par contre en match !).

Pour le deuxième exercice, vous allez varier vos directions de dribble. Sur place et sans changer de main, faites rebondir le ballon d’avant en arrière et d’arrière en avant. Le but reste de regarder devant vous. Toujours sur place et toujours à une main, faites ensuite rebondir le ballon devant vous, de la droite vers la gauche et inversement.

Après ces efforts de concentration et de dextérité, vous avez bien mérité de souffler ! Pour le troisième exercice de cette série, vous pouvez vous asseoir. Et plus précisément vous pouvez vous asseoir avec les fesses sur le rebord de la chaise.

En position assise et avec les pieds joints devant vous, dribblez d’une main à l’autre en faisant passer le ballon sous vos jambes.

Cet exercice vous apprend à dribbler sans regarder et à développer un dribble rapide et bas. En plus, il est facile à placer dans une routine d’avant match et il vous permet de travailler votre posture si vous vous apprêtez à cirer le banc pour le reste de la rencontre à force de vous dribbler sur les pieds.

Et bien sûr, nous vous conseillons de pratiquer ces exercices avec les deux mains - et surtout avec votre main faible - pour ne pas vous retrouver limité·e dans le jeu.

Séries avancées

entraînement-dribble-exercices-ballon-basketball-homme

Maintenant que vous êtes à l’aise avec le rythme et les sensations du dribble d’un ballon de basket, passons à une série d’exercices un peu plus relevée, pour les jambes mais aussi pour la tête, puisque nous allons travailler la coordination.

Pour le premier exercice, vous allez doubler votre potentiel balle en mains puisque vous allez dribbler avec… deux ballons en même temps ! Et plus précisément un dans chaque main. Vous êtes là pour dribbler, pas pour jongler.

A l’arrêt donc, prenez un ballon dans chaque main et dribblez simultanément : les deux balles rebondissent au même moment. Une fois que vous êtes à l’aise avec un ballon dans chaque main - au bout de quelques minutes ou de quelques semaines donc - déplacez-vous sur le terrain, toujours avec des dribbles simultanés.

Vous pouvez ensuite répéter cet exercice avec des dribbles alternés : un ballon rebondit au sol pendant que l’autre est contre votre paume.

Et pendant tout ce temps, le but est bien sûr de regarder devant vous.

Pour le deuxième exercice, on pose un des deux ballons, mais on continue avec les deux mains ! A l’arrêt, effectuez des changements de main avec un dribble croisé, dans le dos ou entre les jambes.

Commencez par alterner un dribble classique et un changement de main. Ensuite, enchaînez deux fois de suite le même changement de main. Dans un troisième temps, enchaînez deux changements de mains différents, sans dribble classique entre les deux.

Vous pouvez maintenant créer vos propres combinaisons de deux ou trois changements de main à la suite.

Nous vous laissons deviner dans quelle direction diriger votre regard pendant l’exercice…

Et pour finir cette série d’exercices, on ressort une deuxième balle… mais de tennis cette fois !

A l’arrêt, dribblez d’une main avec votre cher ballon de basket et lancez une balle de tennis en l’air avec l’autre main. Le but est de rattraper la balle de tennis sans vous arrêter de dribbler. Et si la balle tombe par terre, déplacez-vous en pour aller la ramasser et continuer l’exercice, toujours en dribblant. Vous avez deviné ? Vous devez garder la tête haute et le regard droit pour garder dans votre champ de vision la balle de tennis.

Avec ces exercices, vous améliorez votre posture, votre toucher de balle et votre coordination, sans perdre le ballon des mains et le jeu des yeux. Et s’il vous manque la moitié du matériel, entraînez-vous à dribbler avec une balle de tennis ! Vous allez devoir appuyer votre dribble et insister sur votre posture : genoux fléchis, hanches vers l’arrière, épaules vers l’avant, dribble en dessous de la taille.

Perfectionner votre dribble

 

Maintenant que vous savez manier le ballon, nous allons passer aux exercices pour dribbler en mouvement. Parce que c’est amusant de dribbler les yeux fermés et de jongler en même temps, mais en match, le but du dribble reste de vous déplacer et de vous créer de l’espace pour une passe ou un tir.

Et pour ça, voici deux exercices sur demi-terrain que vous pouvez inclure dans votre routine d’entraînement : le premier pour changer de direction grâce à un dribble et le deuxième pour enchaîner les changements de main avec un tir.

entraînement-dribble-exercices-ballon-basketball-femme

Changer de direction en changeant de main

Pour le premier exercice, préparez-vous à zigzaguer ! Placez 6 plots pour former un zigzag sur le demi-terrain : 3 le long de la ligne de touche et 3 dans l’axe du panier.

Partez de la ligne de fond et dribblez vers le premier plot. Une fois devant, utilisez un changement de main pour vous diriger vers le deuxième plot. Remontez le demi-terrain en changeant de main et de direction devant chaque plot et refaites le trajet dans le sens inverse.

Vous pouvez alterner les 4 changements de main principaux : le dribble croisé, le dribble dans le dos, le dribble entre les jambes et le reverse.

Malgré leurs airs joviaux, les plots représentent vos adversaires : le but est de les contourner, pas de les enjamber. Réalisez votre dribble devant le plot et accélérez après le changement de direction.

Une fois que vous avez trouvé vos marques, vous pouvez répéter cet exercice en augmentant votre vitesse de course.

entraînement-dribble-exercices-ballon-basketball-enfant

Slalomer puis tirer

Pour le deuxième exercice, vous passez à la ligne droite, et bien en face du panier ! Toujours avec vos fidèles plots, placez-les cette fois en ligne, dans l’axe du panier, à un mètre de distance les uns des autres. Le dernier plot doit se trouver au niveau de la tête de raquette.

Dribblez le plus vite possible entre les plots en effectuant un changement de main entre chaque plot. Une fois le dernier plot passé, vous pouvez enchaîner avec un double pas ou un tir en suspension.

Selon la direction de votre dernier dribble, vous vous retrouvez côté droit ou côté gauche de la raquette. Il est trop tard pour traverser la peinture afin de vous remettre sur votre bonne main ! Le but est d’enchaîner votre tir après un changement de main. Cela vous pousse à varier vos angles de tir et à anticiper vos changements de direction sur un changement de main.

Vous pouvez recommencer cet exercice en multipliant les dribbles entre chaque plot. Par exemple, sur la première série faites un dribble croisé entre chaque plot. Puis deux sur la deuxième série et trois sur la troisième série. Recommencez ensuite une série avec un dribble entre les jambes entre chaque plot, puis deux, puis trois et ainsi de suite.

Pour réussir vos dribbles et slalomer rapidement, penchez vos épaules vers l’avant et dribblez le plus bas possible. Cela vous permet de mieux protéger la balle en match quand les plots sortiront les mains pour tenter des interceptions en match.

Exercices de tir en sortie de dribble

 

Vous connaissez probablement le proverbe : “L'attaque fait lever les foules, tandis que la défense fait gagner les titres”. Très bien, rien à redire.

Sauf que le but du Basketball reste toujours de rentrer plus de paniers que l’adversaire. Alors pour ne pas voir la réussite vous fuir - les jours où ça défend comme les jours où vous lancez une opération portes ouvertes dans la raquette - nous vous présentons deux exercices pour travailler votre tir en sortie de dribble.

Prenez une paire de plots, un ballon et direction la raquette. Eh oui, on n’a pas trouvé d’exercice pour planter des tirs en sortie de dribble depuis votre moitié de terrain.

entraînement-dribble-exercices-ballon-basketball-homme

Attaquer le panier en dribble

Pour notre premier exercice, nous vous proposons de faire coup double et de travailler en même temps votre prise d’appuis, votre départ en dribble et votre tir après un dribble. On part même sur un double-double, du coup. Ou un triple-double. (Vous suivez ?)

Pour débuter, placez deux plots sur la ligne à trois points, dans le prolongement de la ligne des lancers-francs, un de chaque côté. Pour cet exercice, vous allez commencer par une auto-passe, on prend donc un temps-mort de 20 secondes pour vous expliquer :

Pour faire une auto passe, lancez le ballon à terre devant vous en accentuant la rotation du ballon vers l’arrière (vers vous donc). Le ballon va revenir vers vous après son rebond. Cela vous permet de simuler une passe à terre quand vous ne trouvez pas de partenaire avec assez de motivation pour prendre vos rebonds et vous faire la passe après 200 briques de suite.

Dos au panier, vous commencez donc l’exercice par une auto-passe pour récupérer le ballon derrière le plot. Première étape : vous travaillez votre pivot au moment de la réception du ballon, ça vous évite de vous faire siffler un marcher avant même le premier dribble.

Donc à la réception du ballon faites un pivot engagé si vous utilisez le pied le plus proche du panier pour pivoter ou un pivot effacé si vous utilisez le pied le plus éloigné du panier pour pivoter. Le mieux ? C’est de varier !

Une fois que vous êtes solide sur vos appuis et vos fondamentaux donc, partez en dribble en contournant le plot. (si vous prenez l’habitude d’enjamber le plot, vous aurez des surprises en match quand les plots seront tous plus grands que vous). Vous pouvez effectuer un départ direct, avec le pied éloigné du plot en premier appui ou un départ croisé avec le pied proche du plot en premier appui. Le but est de partir en dribble le plus vite possible après votre prise de position derrière le plot.

entraînement-dribble-exercices-ballon-basketball-femme

Tir dans la raquette

Pour le deuxième exercice, vous allez courir un peu plus et travailler votre dribble, vos changements d’appuis et votre tir en sortie de dribble.

Prenez à nouveau vos chers plots, placez-en un entre la raquette et la ligne à trois points, au niveau de la ligne des lancers-francs et l’autre au milieu de la raquette, entre l’arceau et la ligne des lancers-francs.

Vous commencez sur la ligne de fond, à côté de la raquette.

Partez en dribble, remontez la balle le long de la raquette, passez le premier plot qui joue toujours aussi bien son rôle de défenseur, faites demi-tour pour pénétrer en tête de raquette, stoppez devant le deuxième plot et prenez votre tir.

Le but est d’aller le plus vite possible pour travailler vos changements d’appuis lors d’un dribble et votre tir en sortie de dribble. Vous pouvez alterner entre un tir en suspension, un floater sur un pas ou un floater sur deux pieds. Répétez l’exercice en commençant depuis l’autre côté de la raquette.

Pour protéger votre ballon des interceptions que tentent éperdument les plots, dribblez main gauche quand la raquette est sur votre droite et inversement. Afin d'éviter les interceptions et pour mettre de la vitesse - ce qui est bien pratique pour attaquer le panier - fléchissez les jambes et gardez votre ballon bien bas, à la réception comme en dribble !

Une fois que vous êtes à l’aise avec cette course en demi cercle, essayez de réaliser cet exercice de plus en plus vite.

Nos exercices vous plaisent ? Partagez nous vos routines d'entraînement pour manier la balle orange !

Conseils
basket tout savoir sur le dunk
Au basket, quel est votre geste préféré ? Si vous pensez tout de suite au dunk, on vous en dit plus sur cette action aussi efficace que spectaculaire.
HAUT DE PAGE