GRIMPEZ MIEUX, GRÂCE AU YOGA

Vous voulez progresser en escalade ? Vous êtes persuadé que ce n’est qu’en gagnant
de la force dans les doigts que vous pourriez mieux grimper ? Pourtant, c’est loin d’être l’unique solution !

climbing-outdoor
number-1

L’ERREUR CLASSIQUE : DE LA FORCE, DE LA FORCE ET ENCORE DE LA FORCE

Devant les exploits de certains grimpeurs, les débutants et les plus expérimentés ont vite tendance à réduire ces prouesses à uniquement la force. La première idée pour progresser est souvent de travailler son physique : « je vais faire des tractions et des suspensions toutes les semaines ». Si être capable de faire des tractions peut évidemment vous servir en escalade, vous avez probablement plus à gagner à mettre votre énergie dans la pratique de l’escalade et dans le travail de votre souplesse.

climbing
number-2

POURQUOI LE YOGA ?

Le yoga renforce le lien entre votre corps et votre mental.

Une pratique régulière vous permettra de relâcher les tensions de votre corps, entretenir votre mobilité articulaire et aussi de développer un esprit calme et stable, qui vous sera bien utile poursurmonter les difficultés en escalade. Grâce auyoga, vous travaillez votre souplesse, votre force, votre état d’esprit, votre souffle et vous diminuez le risque de vous blesser. En tant que grimpeur, vous comprenez donc vite l’intérêt de vous y intéresser.

number 3

5 RAISONS DE FAIRE DU YOGA

1. GAGNEZ EN SOUPLESSE

La souplesse est précieuse en escalade. Précieuse, pour ne pas dire indispensable ! Si vous n’êtes pas assez souple, vous devez utiliser plus de force. Être souple permet de placer votre corps dans la meilleure position pour utiliser au mieux les prises de main à votre disposition.
Le plus important dans l’escalade, c’est la souplesse du bassin. C’est ce qui permet de pivoter sur les pieds, de monter ses jambes, et de valoriser les prises des pieds. En gardant vos pieds et votre bassin près du mur, vous grimperez de manière plus efficace, plus légère et maîtrisée.
La souplesse de bassin est souvent appelée « l’ouverture des hanches » dans un cours de yoga. Vous la travaillerez grâce à des asanas (= les postures de yoga) assises comme « le bébé heureux » (ananda bal) ou « la grenouille » (manduk) et à des postures debout comme les « triangles » (trikonasana), les « guerriers » (virabhadrasana), etc.

2. TONIFIEZ VOTRE CORPS

Dans tous les sports, et particulièrement en escalade, le gainage est primordial.
Le gainage fait appel aux muscles profonds. Ils se situent surtout au niveau de la colonne vertébrale, des épaules et des hanches.
Un bon gainage vous permet d’être plus précis dans vos mouvements et de mieux pousser sur vos pieds.
Le yoga muscle, il gaine, sculpte et tonifie l’ensemble des muscles de votre corps.
De nombreuses asanas font travailler en équilibre et participent donc à améliorer
le gainage. Grâce à ces asanas, vous serez plus conscient de votre corps et vous vous approprierez votre centre de gravité. Vous serez apte à vous positionner plus efficacement dans l’espace pour ne pas vous fatiguer.

3. RECONNECTEZ LE CORPS ET L’ESPRIT

En escalade, le mental est également un élément qui peut vous bloquer. La peur de tomber est notamment un des problèmes les plus courants chez les grimpeurs. Pour surmonter cette peur, il faut être conscient de la manière dont fonctionne son esprit.
Grâce au yoga, vous apprendrez à être dans l’instant présent. Cette conscience vous permettra d’avoir un esprit calme. Vous apprendrez à ne pas réagir à vos pensées, mais à les laisser partir sans y attacher d’importance. Ainsi, l’esprit devient plus concentré, plus détendu, et donc capable de surpasser de nouveaux challenges. Comment le yoga permet de se relaxer, de calmer son esprit, et donc d’être plus concentré ? En mettant l’attention sur la respiration.

4. AMÉLIOREZ VOTRE RESPIRATION

La pratique du yoga est indissociable de la respiration. Chaque posture est rythmée par le va-et-vient de l’air, qui permet l’union du corps et de l’esprit.
Grâce au yoga, vous observez et restez enconnexion avec votre respiration. De cette manière, vous entendez de quoi votre corps est capable.
En améliorant votre respiration, vous serez plus détendu, et vous pourrez vous concentrer davantage sur votre grimpe et sur votre technique.
Mieux respirez augmentera vos capacités de récupération. Quand vous serez dans le rouge, en vous concentrant sur votre respiration, vous arriverez à vous calmer, et donc à mieux délayer. Une aubaine après les sections dures d’une voie !

5. ÉVITEZ LES BLESSURES

Inutile de vous l’expliquer : un gainageefficace, une bonne souplesse et uneconscience de votre corps et de votre
esprit vous permettront de grimper plus intelligemment, plus efficacement.
Vous allez moins forcer, moins bourriner, et donc vous limiterez le risque de blessure ! Puisque le yoga participe à améliorer votre récupération. Vous récupérez mieux, vous êtes moins fatigué, et diminuez les chances de blesser une structure déjà fragilisée.

yoga

Vous l’avez compris, la pratique du yoga vous offrira une meilleure souplesse et une meilleure connaissance de votre corps. Ces deux éléments combinés à l’amélioration de votre gainage vont augmenter

votre confiance en vous. Vous serez donc plus calme, et vous grimperez plus intelligemment.
Tout grimpeur sait bien que lorsqu’on a les bouteilles et qu’on est dans le rouge, notre cerveau arrête de fonctionner. On ne parvient pas à rester lucide, on fait des erreurs, et c’est la chute ! Alors, n’attendez plus, attrapez votre matelas et testez notre routine de yoga.

N’oubliez pas que la patience et la bienveillance envers vous-même sont vos meilleurs alliés ! Namasté.

HAUT DE PAGE