À LA DÉCOUVERTE DU SUP YOGA

Par Marie Vandekerckhove, collaboratrice communication, 30 ans

Qu’est-ce qu’il y a de si fun dans le SUP yoga ? Exécuter des postures complexes tout en gardant l’équilibre sur une planche flottant sur l’eau exige de mobiliser l’ensemble du corps. Un entraînement complet donc. Et j’ai réussi à convaincre mes collègues Renaud, hockeyeur, et Harold, amateur de cross-training, de participer à mon aventure.

APPRENDRE À TROUVER LE CONFORT DANS L’INCONFORT

J’avais déjà découvert le stand up paddle, il y a de cela deux ans, mais je n’avais jamais tenté d’exécuter une série d’asanas sur l’eau. Pour le SUP yoga, pas besoin de grand-chose à part une pagaie. Un SUP (une large planche de surf gonflable qui ressemble un peu à un canoë plat) sert de tapis de yoga flottant. Ensuite, mieux vaut chercher un coin tranquille en eaux profondes ou peu profondes. Un étang ou un ancien bras de rivière feront parfaitement l’affaire.

Contrairement au «yoga sur terre», le SUP yoga n’est pas simplement une question de flexibilité, il s’agit plutôt de détente et de conscience. L’accent n’est donc pas placé sur le nombre de postures instagrammables (pas facile, pour un esprit compétitif), mais sur le fait de bien respirer et de prendre le temps de maîtriser le corps dans les transitions d’une posture à l’autre. Croyez-moi, c’est plus élégant dit comme ça, que ça ne l’est en réalité : on a plutôt l’impression de faire du yoga sur une fine poutre de gym. En raison de l’équilibre précaire, chaque mouvement se répercute plus profondément dans les muscles que lorsqu’on réalise la même posture sur la terre ferme.

Pendant toute la séance, je cherche à prendre du recul en me répétant un mantra : «apprendre à trouver le confort dans l’inconfort», alors même qu’un groupe de canards curieux me frôle sans cesse et qu’un canot pneumatique avec un photographe et un rédacteur en chef passe en ronronnant.

Posture de l'enfant yoga

LA POSTURE DE L’ENFANT

Commencez dans la posture de la table avec le nombril au-dessus de la poignée de votre planche. Écartez les genoux vers l’extérieur et mettez vos deux gros orteils en contact. Abaissez les hanches jusqu’à ce que vos fesses touchent vos talons et posez le front sur la planche. Vous pouvez étirer vos bras le plus loin possible devant vous ou les laisser reposer près de votre corps, les doigts dans l’eau.

Le chameau posture de yoga

LE CHAMEAU

Asseyez-vous à genoux, placez les mains sur les hanches, inspirez et rapprochez les coudes. Ouvrez la cage thoracique. Continuez à diriger le thorax vers le haut, étirez votre colonne vertébrale et rentrez le menton tout en tendant les bras vers les chevilles. Appuyez les mains sur les talons en laissant reposer les doigts sur la plante des pieds. Continuez à pousser le thorax vers l’avant et soulevez les épaules, laissez la tête lentement retomber vers l’arrière et regardez le bout de votre nez.

L'arbre posture de yoga

L’ARBRE

Tenez-vous debout, près de la poignée de votre planche. Laissez vos bras reposer de chaque côté du corps. Répartissez votre poids sur les deux pieds. Appuyez toute la surface de vos pieds sur la planche. Pliez la jambe droite, tournez-la vers l’extérieur et posez le pied contre l’intérieur de votre cheville gauche.

Posture du chien tete en bas

LE CHIEN TÊTE EN BAS

Reprenez la posture de la table, relevez doucement les hanches et le dos en étirant l’arrière des jambes. Regardez entre vos jambes, vers l’horizon. Étirez le dos et essayez de former une ligne partant des poignets et se prolongeant jusqu’au coccyx. Respirez calmement et profondément et installez-vous dans la posture.

Posture du crabe yoga

LE CRABE

Commencez à partir d’une posture assise. Pliez les jambes et placez les talons à plat sur la planche. Penchez-vous vers l’arrière et soulevez les hanches. Enfoncez les pieds dans la planche, contractez les cuisses et les fessiers.

Marie rédactrice du magazine

L’AQUA’SANA

J’ai inventé cet asana sur place. Il est inévitable lors d’une séance de SUP yoga, surtout pour les débutants. Après un effort sérieux, une culbute inattendue dans l’eau est tout à fait rafraîchissante et apaisante. Elle prend par surprise, lorsque les muscles n’en peuvent plus ou lorsque l’on perd l’équilibre. Veillez à ne pas perturber la concentration du reste du groupe. C’est votre petit plaisir, savourez-le en silence.

CONSEIL : Ne faites pas comme moi : prenez des sous-vêtements supplémentaires, un essuie bien chaud ou des vêtements de rechange en cas de temps variable :D

HAUT DE PAGE