LA DOUCE FRANCE

Le Tour de France est le plus grand événement cycliste du monde. La France enchaîne les magnifiques régions cyclistes, offrant aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels de quoi s'émerveiller. Nous nous baserons sur le parcours du Tour de France 2018 pour vous faire découvrir 5 régions cyclistes françaises.

Jambes rasées ? Chaîne lubrifiée? Pneus gonflés ? Bidons remplis ? Allons-y !

number_1

LA TRAVERSÉE DE LA BRETAGNE

En Bretagne, nous aimerions proposer une route adaptée aux dévoreurs de bitume. Ce parcours partant de Boulogne-sur-Mer jusque Lorient n'est pas très difficile car il emprunte avant tout des chemins relativement plats. Il est cependant très long. Avec ses 1100 kilomètres, il représente un réel défi ou un bon entraînement et prendra facilement une semaine. Le départ a lieu à hauteur de la Manche à Boulogne-sur-Mer et le parcours fait 660 kilomètres le long de paysages plats pour atteindre les Pays de la Loire.

Mais non, ce n'est pas fini. Dans les Pays de la Loire, il y a encore plus de 300 kilomètres qui vous attendent avant d'arriver en Bretagne. Si cela ne vous suffit pas et que vous en voulez plus, nous vous conseillons d'opter à Sées en Normandie pour un embranchement additionnel vers le Mont-Saint-Michel, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Dans la dernière partie du parcours qui traverse la Normandie, le paysage devient plus capricieux, avec ses piquantes collines. La dernière partie se fait via le canal de Nantes et à travers différentes petites villes historiques pour déboucher enfin à Lorient. L'ensemble du parcours passe avant tout par de petites routes et des voies vertes situées dans de petits villages tranquilles, tout en traversant des petites et grandes rivières.

Cyclistes
number_2

L'ENFER DU NORD - ROUBAIX

La reine des classiques, redoutée par les uns et adulée par les autres. Dans le milieu cycliste, Roubaix est un concept à part entière. En effet, rouler sur des pavés n'est pas sans conséquence et ne se fait pas sans entraînement. Il faut non seulement avoir une bonne technique, mais le corps et le vélo doivent être en mesure de résister à la violence des pavés. Faites en sorte de trouver la pression des pneus idéale qui vous apportera davantage de confort pour vaincre ces routes mythiques de l’enfer du Nord. En dévalant les pavés, vous pourrez vous rendre compte de ce que subissent les cyclistes professionnels, en sachant qu’ils les avalent à une vitesse beaucoup plus élevée...

Au pays des Ch'tis, le parcours de Paris-Roubaix est bien évidemment central. Une jolie boucle à faire est celle dont le départ et l'arrivée se font à Espierres-Helchin et qui comprend les secteurs du final avec entre autre la célèbre Trouée d'Arenberg dans la Forêt de Wallers, le secteur de Mons-en-Pévèle, … sans oublier de passer par le vélodrome légendaire.

Vous n’êtes pas un grand fan des pavés ? OK, mais cela ne veut pas dire que vous devez éviter le Nord de la France et en particulier le Nord-Pas-de-Calais. En effet, avec ses 60 boucles cyclables fléchées, cette région est un véritable paradis pour les cyclistes.

number_3

ET POUR LES CHÈVRES GRIMPEUSES : LES PYRÉNÉES

C'est dans les Pyrénées que l'on trouve une bonne partie des cols les plus légendaires du Tour de France où plus d'un combat a été mené et les choses sont devenues vraiment sérieuses. Les amateurs de cyclisme du monde entier vont dans les Pyrénées pour affronter les célèbres montées du Tour de France. Les cols de l'Aubisque et du Tourmalet sont sans aucun doute les cols les plus réputés. Le col de l'Aubisque en soi n'est pas très éprouvant car la pente n'est pas trop raide, mais elle est vraiment sacrément longue. Quant au Tourmalet, il s'agit d'une route importante qui traverse les Pyrénées à dense circulation. Tenez-en compte.

Le Tourmalet commence calmement, mais ne vous méprenez pas, après environ 4 kilomètres, il devient soudainement plus pentu. Notre préférence va au Plateau de Beille qui, comme son nom l'indique, n'est pas une montée, mais un plateau où le bétail broute paisiblement dans la vaste étendue de prés. Il faut avoir une endurance phénoménale et des jambes en béton pour arriver au bout des 1225 mètres d'altitude. Avec une pente moyenne de 7,9%, la montée se fait de manière uniforme. Cela dit, on n'irait pas jusqu'à dire que c'est de tout repos.

number_4

LA DRÔME

De la lavande et des olives, des collines légèrement ondoyantes, d'imposantes montagnes, des villages pittoresques et d'agréables petites villes, ... voilà de quoi est faite la Drôme. À côté de cela, l'endroit se prête parfaitement au cyclisme, comme le prouvent le passage annuel du Tour de France et la compétition cycliste de plusieurs jours, le Criterium du Dauphiné.

Dans la Drôme, il y a plus de 2000 kilomètres de pistes cyclables fléchées. Sur le plan « La Drôme à vélo », vous trouverez plus de 18 itinéraires cyclistes, et parmi les plus belles routes, il y a les 130 kilomètres le long de la rivière Drôme. En commençant pour la source de la Drôme à Bâtie-des-Fonts, vous emprunterez des chemins tranquilles jusqu'à Livron, là où est située la confluence de la rivière avec le Rhône. Étant donné qu'il ne s'agit pas d'une boucle, vous devrez organiser votre retour ou simplement refaire le trajet à vélo en sens inverse. Le choix de routes dans la Drôme est pour ainsi dire illimité.

Vous avez le choix entre des parcours quasi plats ou de grosses montées dans les Alpes, en Ardèche ou dans le Vercors. Ah oui, l'autre mont connu, aussi appelé géant de Provence, le Mont Ventoux, est juste à côté.

Cyclistes
number_5

LA VALLÉE DE LA MAURIENNE

C'est vrai, cette année le Tour de France ne passe pas par la vallée de la Maurienne. Cela dit, elle est trop belle que pour être ignorée. Ce n'est pas pour rien que la Maurienne est appelée « le plus grand domaine cyclable du monde. » Avec ses montées et ses routes, elle est le rêve de tous les amateurs de cyclisme, il suffit de penser au col de Chaussy, du Glandon ou de la Croix-de-Fer. Et puis, il reste la cerise sur le gâteau : La Madeleine. Avec ses 1993 mètres de hauteur, le col de La Madeleine est hors norme. Il s'agit d'une montée très dure et souvent très pentue (certains passages ont une pente allant jusque 11%) qui est par ailleurs très longue car elle s'étend sur pas moins de 20 kilomètres.

En chemin, n'oubliez pas de rendre visite à l'un des plus beaux villages de France, Bonneval-sur-Arc. Les lacets de Montvernier sont l'une des plus belles montées de cette vallée. Cette pente a fait ses débuts dans le Tour en 2015 et depuis lors, sa beauté est ancrée dans notre mémoire. L'étroite route D77b se faufile entre 18 virages serrés le long de rochers pour ensuite déboucher dans le magnifique village montagnard de Montvernier. Eh non, avec ses 3,7 kilomètres, ses 286 mètres d'altitude et une pente de 8% en moyenne, ce n'est pas le parcours le plus difficile, mais les magnifiques paysages en font un trajet inoubliable.

HAUT DE PAGE