“UN TIR, UN BLOC”

MON PREMIER KUBB !

Le Kubb ne m'est pas totalement inconnu. J'ai pu voir ce jeu et ses fameux blocs de bois séduire chaque année bon nombre de nos clients. Enfants, adolescents et parents y jouent avec plaisir. Et le choix se fait toujours avec le sourire, surtout quand un week-end ensoleillé s'annonce. Mais qu'ont-ils donc de si particulier, ces blocs de bois ? J'ai décidé de le découvrir par moi-même.

Direction la région des vignobles à Overijse, où je reçois un accueil chaleureux de la part d'une joyeuse bande d'amis formant l'équipe du Tigerlifting. Cinq hommes, trois femmes et cinq enfants. Sans compter les membres absents.

Je remarque dès les premiers instants toute l'importance que revêt ce hobby pour mes hôtes. Ils s'empressent d'ailleurs de me prendre à part pour m'enseigner les ficelles de « leur art ». Je reçois un polo au logo du club, et m'intéresse un moment au cadre tout particulièrement agréable dans lequel je me trouve. Le Kubb est en effet beaucoup plus qu'un jeu ; c'est une expérience sociale au même titre qu'un barbecue entre amis ou qu'une sortie en famille le dimanche après-midi. Les Tigers confirment mon impression et m'affirment que « même lors des tournois officiels, l'ambiance est bon enfant ».

Kubb spelen

Longue vie au Roi !

Deux camps réunissant chacun 5 blocs de bois alignés côte à côte s'affrontent sur un terrain de 8 mètres sur 5, délimité par quatre piquets (pensez aux poteaux de corner d'un terrain de football). Au beau milieu du terrain trône le « Roi », soit le plus gros des blocs, décoré de sa couronne.

Le Kubb – « bloc de bois » en gotlandais, un dialecte suédois – est un jeu qui trouve son origine en Scandinavie, et dont le but ultime est de renverser le Roi. À certains égards, le Kubb peut se comparer aux échecs ou au bowling. L'objectif est de renverser les plots, mais vous devez le faire en respectant des règles strictes et fort tactiques.

Après un mot d'explication et la répartition de notre groupe en équipes, me voilà prêt à disputer ma première partie de Kubb. Nous jouons en deux équipes de 4 personnes (lors des rencontres informelles, le nombre d'équipiers n'est pas fixé). Chaque équipe reçoit 6 bâtons de lancer à répartir entre les membres. Pour déterminer qui commence, une personne de chaque équipe doit lancer un bâton aussi près que possible du roi. Plus facile à dire qu'à faire. Si le roi tombe, la partie est déjà perdue avant même d'avoir commencé.

Autant dire que la pression est bien là dès le départ. Je vise à quelques centimètres du roi... et catastrophe, je le touche. Il vacille un moment, mais reste bien debout. Ouf ! Nous pouvons respirer à nouveau. Et nous serons donc les premiers à commencer. Appelons cela un risque calculé : j'ai offert l'avantage à mon équipe dès le premier lancer. 

Kubb spelen

Conquérir le terrain

Comme je le pressentais, nos premiers tirs ne visent pas le roi. Le premier objectif est de renverser les cinq blocs de l'opposant, qui constituent en fait la défense du roi. 

Maintenant, accrochez-vous. L'équipe adverse reprend ensuite tous les blocs renversés pour les lancer dans notre partie du terrain. Ils devront faire tomber ces blocs avant de pouvoir s'attaquer aux cinq nôtres (vous suivez ?). La même règle s'applique à notre équipe le tour d'après. L'avantage, c'est que vous pouvez facilement gagner du terrain avec un peu de chance. Si vos adversaires ne parviennent en effet pas à renverser tous les plots dans votre partie de terrain, vous pouvez à votre tour avancer jusqu'au plot le plus en avant.

Les deux camps avancent, reculent, prennent des risques... et nous voilà en position de force : il ne reste qu'un seul « kubb » de l'autre côté. Si nous le renversons, nous pouvons tenter le tir décisif sur le roi. Ça devrait être dans la poche ! Mais gare à l'excès de confiance... Et je comprends alors brusquement qu'il ne faut pas se déclarer vainqueur (ou perdant) trop tôt. 

Vivement l'été

Nous manquons nos tirs sur les kubbs positionnés sur le terrain, et l'unique défenseur reste donc fièrement en place. Entretemps, nos adversaires nous font une véritable remontada, notamment grâce aux deux cadets de l'équipe. « Un tir, un bloc » peut-on lire au dos de nos t-shirts. C'est effectivement le cas pour les lancers qu'il nous reste : nous n'avons plus du tout droit à l'erreur... Mais rien n'y fait, et nos comeback kids s'adjugent finalement la victoire en faisant tomber le roi.

La partie est terminée, et mon équipe perd donc de justesse. S'il a fallu dans la cas présent un peu de temps avant de pouvoir déclarer le vainqueur, la rapidité d'une partie dépend vraiment de la tournure que prennent les choses sur le terrain. L'affaire peut être pliée en quelques minutes, ou au contraire vous occuper pendant une heure. Autre élément sympathique, il existe une grande variété de règles non officielles pour rendre votre partie plus rapide ou plus longue, plus facile ou plus tendue, etc.

Quelle belle découverte que ce Kubb ! J'en viens à attendre la belle saison avec impatience. Qu'arrivent enfin les jours ensoleillés, les barbecues et les pique-niques au parc. Ajoutez-y une partie de Kubb, and this will make your day, croyez-moi ! 

Un grand merci à l'équipe du Tigerlifting de m'avoir aidé à découvrir ce sport, et bonne chance lors des prochains tournois !

Si vous souhaitez apprendre les règles officielles du Kubb, vous les trouverez sans difficulté sur le web. À vous de jouer !

HAUT DE PAGE