LES 5 BASIQUES DE LA COHABITATION EN PISCINE

La piscine est par définition un endroit dans lequel doit TOUJOURS régner bien-être, effort et plaisir ! En aucun cas nous n’aimerions que “séance de natation” rime avec “perpétuelles altercations”... Pour ce faire, il est important de mettre un point d’honneur sur les bonnes pratiques, le savoir-être et savoir-vivre nécessaires à la cohabitation en bassin, pour une harmonie et entente parfaite entre nageurs.

Sens de nage, hygiène, civilités, Nabaiji vous rappelle donc aujourd’hui les 5 fondamentaux de la “natation solidaire” !

number1

RESPECTER LE SENS DE LA NAGE

Vous avez probablement dû le remarquer, le sens de la nage en piscine est le même que sur les routes, sur le côté droit (anti-horaire). Si on ne le respecte pas, la collision est souvent inévitable. Et si vous êtes à l’origine de celle-ci, vous allez certainement vous faire chahuter au mieux, taper sur les doigts au pire… Une bien fâcheuse situation vous en conviendrez ! Cependant, même si la grande majorité le sait, certains nageurs, qu’ils en soient conscients ou pas, ont tendance à se déporter sur le milieu de la ligne pour prendre leurs aises. Cela est très contraignant pour les autres nageurs qui doivent, pour les uns diminuer leur amplitude latérale pour le laisser passer, pour les autres se résigner à le doubler de peur d’entrer en collision avec un autre nageur. Il est également très important de noter qu’à l’approche du mur, le virage doit s'effectuer sur le côté gauche du couloir. Si ce côté est occupé par des nageurs à l’arrêt, le virage doit se faire au centre mais jamais, au grand jamais à droite !

number2

ORGANISER VOTRE SÉANCE HABILEMENT

Lorsque la piscine est bondée aux heures de pointe, il sera préférable d’organiser votre entraînement en conséquence. Pour que votre entraînement soit réussi même dans une ligne d’eau pleine, évitez le papillon qui demande une grande envergure et avec lequel vous risqueriez de percuter d’autres nageurs. Le dos crawlé est à pratiquer si et seulement si vous maîtrisez bien sa trajectoire à l’aveugle, pour ne pas terminer dans une ligne voisine. Cela vous permettra d’éviter maintes collisions ! Pour ce qui est du matériel d’entraînement, les piscines bondées ne sont parfois pas favorables à l’utilisation des plaquettes ou palmes. En effet, lorsque la densité humaine est forte, le contact entre nageurs est quasi-inévitable. Les palmes et plaquettes peuvent facilement griffer ou faire mal lors de chocs. À modérer donc...

number3

RESPECTER LES RÈGLES D'HYGIÈNE DES PISCINES

“Pourquoi mettre un bonnet ?” “Pas besoin de me laver, je vais à la piscine !” “Un bermuda c’est comme un maillot de bain !” Qui n’a jamais entendu ces phrases ? Pourtant, ces règles d’hygiène sont fixées pour garantir un maximum de plaisance et de sécurité aux usagers de la piscine. La pollution des bassins peut en effet provenir de différentes manières. Que ce soit la dispersion de cheveux, de produits cosmétiques ou d’autres résidus dans l’eau, ils réveillent tous les méchantes chloramines. Les chloramines sont des composés chimiques pouvant provoquer des symptômes tels que des allergies, irritations et problème respiratoires. Pour éviter ce genre de complications, il est donc nécessaire de respecter les règles d'hygiène pour garantir une meilleure qualité de l’eau et donc d’entraînement !

number4

RESPECTER LES AUTRES NAGEURS 

Il peut arriver qu’un nageur soit un peu plus lent que vous, qu’un autre ne soit pas complètement rabattu sur la droite et qu’un troisième vous percute ou même qu’il est plongé sur vous (oui, ça peut arriver...). Dans ces cas là, et à défaut de posséder un constat à l’amiable dans votre maillot de bain, calme, conciliation et excuses (si vous êtes fautif) doivent être de mise. Pour éviter ce genre d’entrechoquements, il est important de ne jamais s’arrêter au milieu d’une longueur, ni sur le côté droit une fois arrivé en bout de ligne. Si vous devez traverser une ligne d’eau dans sa largeur, regardez à droite et à gauche avant de vous élancer. Aussi, à l’arrêt, attendez bien que tous les nageurs aient terminé leur virage et poussée au mur avant de repartir. Enfin, lorsqu’un nageur vous double, n'accélérez pas ! Il ne s'agit pas là d’une compétition ou d’une demande en duel ! Laissez-le passer et continuez de nager à votre rythme.

number5

RESPECTER LE NIVEAU DES LIGNES DE NAGE

Au sein des piscines municipales, les lignes d’eau sont souvent réparties par niveau de nage. Plusieurs dénominations peuvent leur être données, mais en général une ligne est dédiée aux nageurs “lents”, une autre aux nageurs “rapides” et, moins souvent, une ligne réservée aux nageurs équipés de palmes et/ou plaquettes de nage. Avant de vous jeter à l’eau, prenez donc le temps d’observer le matériel, la technique et vitesse de nage des usagers déjà dans l’eau pour évaluer votre niveau et choisir votre couloir d’entraînement. Il ne sert à rien de se surestimer. Une fois dans l’eau vous risqueriez de gêner ou d’être gêné par les autres nageurs (qu’ils soient palmés ou non) et/ou de vous donner un faux rythme d’entraînement qui ne vous apportera pas le plaisir escompté.

Il est clair comme de l’eau de roche qu’en dehors de ces basiques de la cohabitation en bassin, il serait bien malvenu de courir aux abords des bassins, de bousculer les autres nageurs, de rompre la quiétude ambiante ou bien de lancer quels que projectiles que ce soit.

 

Tous ensemble pour que “séance de natation” rime toujours avec “perpétuelles délectations” !

HAUT DE PAGE