LES 5 ENNEMIS DE LA TROTTINETTE EN VILLE

Symbole de la nouvelle mobilité urbaine, la trottinette s'est peu à peu fait une place sur les trottoirs de nos villes. Mais elle en subit aussi les aléas, qui menacent parfois sa pratique.

Focus sur 5 de ses ennemis.

number1

LE SOL

Généralement conçue pour une pratique urbaine, la trottinette supporte difficilement d'autres surfaces que celle du bitume lisse et dégagé. Soyez donc attentifs aux pavés, aux gravillons et sols sablonneux, aux crevasses et aux autres obstacles type plaques d’égout ou trottoirs. Et bien sûr, oubliez les virées dans l'herbe.

Quels risques ? La chute pour vous. La casse pour votre trottinette si de l’herbe ou des graviers viennent se bloquer dans le mécanisme des roues.

Quelles solutions ? Anticiper son itinéraire et rouler avec modération. Ou sinon, opter pour une trottinette tout terrain.

LA PLUIE

La plupart des trottinettes ne sont pas équipées pour rouler sous la pluie, leurs roues lisses et dures n'offrant pas une adhésion optimale sur les sols trempés. A cela, il faut ajouter tous les inconvénients d'une ville sous l'eau comme les chaussées glissantes, la visibilité réduite ou les évacuations d'eau qui, paradoxalement, rendent votre navigation très compliquée...

Quels risques ? Vous comme vos vêtements risquez de finir dans un sale état

Quelles solutions ? Ecouter les bons conseils. Et à minima, ajoutez quelques équipements.

LA CHARGE

Il est toujours bon de le rappeler : en trottinette, tout est question d'équilibre. Tout ce qui contribue à vous en faire perdre la maîtrise est un potentiel ennemi. Parmi eux, la charge et sa répartition. Des bagages lourds et/ou encombrants peuvent en effet modifier considérablement votre trajectoire, en limitant vos mouvements ou ceux de la trottinette si le poids est trop important sur le guidon.

Quels risques ? Tout casser : figure, trottinette et objets dans le sac.

Quelles solutions ? Rouler léger en prévoyant le strict minimum. Ou customiser votre engin.

LES PIÉTONS

Les piétons ne sont pas à proprement parler des « ennemis » mais peuvent néanmoins le devenir en fonction de votre pratique. Car vous partagez avec eux les mêmes règles et les mêmes espaces de circulation, ce qui favorise le risque de collisions. Aussi, les piétons ne voient pas toujours d'un très bon œil que les trottinettes empiètent sur leurs plates-bandes. Et n'hésitent plus  d'ailleurs à contre-attaquer.

Quels risques ? De multiples blessures : les vôtres et celles des piétons.

Quelles solutions ? Respecter le code de le route, la vitesse et emprunter les pistes aménagées dès que possible.

VOUS-MÊME

Comme tout déplacement en ville, vous restez le premier responsable de votre conduite. La trottinette est loin de déroger à cette règle, elle qui est même l'un des jouets envoyant le plus de personnes à l'hôpital. Et ce n'est pas l'objet lui-même mais bien son utilisation qui peut se révéler si dangereuse, faute d'un minimum de contrôle et de sérieux une fois sur route.

Quels risques ? La visite des urgence et celle d'un psy, car vous manquerez de confiance en vous.

Quelles solutions ? Prudence, bon sens et concentration. Les bons conseils.

HAUT DE PAGE