MONTER À CHEVAL EN MUSIQUE

Qui n’a jamais rêvé, des fois, d’avoir un orchestre à ses côtés, pour magnifier les moments que nous vivons ?

Grâce à la technologie, c’est maintenant le cas. La musique se balade avec nous, peu importe l’heure, ou le lieu : monter à cheval en musique devient alors possible, mais quelques précautions sont à prendre, pour profiter du moment !

 cheval au galop

LES ALLURES : LA MUSIQUE, VERSION CHEVAL

La musique permet de mettre en évidence la cadence des allures de nos chevaux.

Rappelons ici le mécanisme des allures : le pas est une allure à 4 temps égaux ; le trot, une allure à 2 temps égaux ; et le galop a 3 temps “inégaux” comprenant 1 phase de projection. Chaque cheval a son propre rythme, naturel.

La cadence, c’est la fréquence du poser d’un même pied au sol. En dressage, on se rapproche de la notion de tempo en musique :

Dans une même durée, et à la même allure, un cheval peut accélérer le tempo (fréquence plus rapide) ou au contraire de réduire cette cadence (moins de foulées).
Inconsciemment, un cavalier ou un cheval, va se caler sur le rythme de la musique : il faut donc bien la choisir !

En écoutant les musiques adéquates, on peut donc, de manière naturelle, aider un couple cavalier/cheval à travailler cette cadence.
C’est donc une super opportunité pour favoriser la décontraction, les sensations, et… l’harmonie avec son cheval !

cheval et cavalier

QUELLES MUSIQUES ?

Un 1er choix se fera en fonction de vos goûts.

Le 2ème choix, pour affiner, sera lié à votre cheval !

Faites donc un test : vous verrez que votre cheval aussi a des goûts musicaux ! Cela rajoutera un côté ludique à votre séance.

Une musique peut transmettre de la force, de l’énergie, de la tranquillité, de la douceur… Réfléchissez donc à celles qui conviendraient à votre humeur du moment, mais aussi à celle de votre cheval.

Et pensez bien au tempo de la musique : il doit être proche du rythme naturel de votre cheval… ou de la cadence que vous voulez travailler !

Vous cherchez l’inspiration ? vous pouvez aller regarder les reprises libres en musique des cavaliers de Dressage : il y a toujours de bonnes idées à prendre !

cheval en concours

QUELQUES PRÉCAUTIONS ?

=> Côté cheval :

Passer devant une enceinte jouant de la musique n’est pas chose si évidente : c’est une bon exercice de désensibilisation pour les jours de concours, où l’environnement sonore est plus élevé.

La musique aidera votre cheval à se caler sur le rythme voulu,aussi bien dans la tonicité, que dans le calme.

cavalière

=> Côté cavalier : avec ou sans écouteurs ?

Cela dépend de vos envies, du moment, et du lieu !

Globalement, la musique se prête bien au travail sur le plat, mais moins aux parcours d’obstacles, ou à l’extérieur.

 

Sans écouteurs, en manège/ carrière :

La musique profitant à toute l’écurie, assurez-vous que les autres cavaliers/ chevaux qui vous entourent acceptent votre musique.

Certains chevaux peuvent en effet avoir peur, s’ils n’ont pas été habitué à un environnement sonore : prenez le temps de vérifier que le vôtre l’accepte, et bien sûr, demandez leur avis aux autres cavaliers.

 cheval au galop

Avec écouteurs, en manège/carrière :

Attention au volume de vos écouteurs : ne vous coupez pas complètement des autres, qui évoluent autour de vous.

Les écouteurs peuvent aider à se concentrer davantage sur la musique, ou à se créer sa bulle après les fatigues de la journée.

Cela ne doit pas se faire au détriment de votre moment avec votre cheval, de votre degré d’attention envers les autres qui évoluent autour de vous, ou de votre équitation.

Cette précaution en tête, monter avec des écouteurs est un exercice très intéressant : seul le cavalier ayant la musique, c’est à lui de transmettre le tempo au cheval. Certains cavaliers, comme Xavier Delalande, en ont fait une technique de travail.

balade en foret

=> Sans écouteurs, en extérieur :

En forêt, il peut être pratique de “s’annoncer” pour prévenir les autres animaux, ou les chasseurs, qu’un cheval arrive.

Cependant, il est important d’entendre les bruits autour ou… le silence !

Vous devez être attentif(-ve)s aux bruits vous entourant (voitures, vélos, chiens…) afin d’anticiper les réactions de votre cheval.

Qui plus est, l’extérieur est un lieu de détente commun : il est important de pouvoir profiter de la Nature et du Silence, sans (être) gêné(-e).

 

=> Avec écouteurs, en extérieur :

Là, la question ne se pose pas : On ne gêne personne avec nos écouteurs. Mais le danger est de se couper complètement des bruits de son environnement : le camion, la voiture, le vélo, le chien… et donc de ne pas anticiper les réactions de son cheval !

Certaines écuries diffusent de la musique au cours de la journée :

Cette pratique permet à la fois d'habituer les chevaux à un environnement sonore, mais également de les apaiser. Attention quand même à couper la musique la nuit, afin qu'ils puissent se reposer !

Maintenant que vous savez tout, êtes-vous tenté(-e) par l’expérience de monter à cheval en musique ?

HAUT DE PAGE