COMMENT VOUS FIXER DES OBJECTIFS ?

NAGER, C’EST BIEN. MAIS NAGER VERS VOTRE OBJECTIF, C’EST MIEUX ! DÉCOUVREZ COMMENT ÉTABLIR VOS OBJECTIFS ET COMMENT LES ATTEINDRE.

Pour progresser en natation, il n’y a pas de secret : les longueurs de bassin sont vos amies. Mais si vous cumulez les séances et les kilomètres sans objectifs à long terme, vous risquez de stagner… et de vous ennuyer.

Alors pour vous aider à établir vos buts et bien sûr à les atteindre, voici notre guide des objectifs en natation. Pourquoi et comment les définir, quelles sont les étapes à mettre en place et les techniques pour vous motiver, quels sont vos alliés dans et hors des bassins ?

C'est par ici :

number1

INSTALLEZ DES BUTS DANS LE BASSIN

Évidemment, il y a un côté plutôt relaxant à compter les carreaux au fond du bassin de la piscine et à s’oublier dans sa nage. Cependant, si votre programme d’entraînement se limite à cette activité, quelques inconvénients risquent d’apparaître :

Premièrement, il se peut que vous progressiez davantage en calcul mental qu’en natation. Ça peut être doublement bénéfique, mais vous pouvez aussi trouver cela frustrant.

La frustration, justement, est le deuxième inconvénient de pratiquer la natation sans objectif défini : vous progressez peu ou pas assez à votre goût, vous trouvez vos séances longues et répétitives… En bref, vous vous démotivez.

Pour faire face à ces écueils, l’idée est donc de vous fixer un ou plusieurs buts, qui vous permettent de voir plus loin que votre ligne d’eau. En effet, les avantages d’arriver à la piscine avec un projet en tête sont nombreux :

 

Tout d’abord, établir des buts à atteindre vous permet de mesurer plus facilement vos progrès et donc de débuter un cercle vertueux : plus vous progressez, plus vos progrès vous motivent.

Ensuite, avoir des objectifs en tête donne plus de sens à vos séancesque si vous nagez simplement pour le plaisir (ce qui est déjà un objectif en soi, précisons).

Parmi les avantages, vous pouvez notamment y trouver un regain de motivation au moment de vous rendre à la piscine, le fait d’y voir plus clair dans vos entraînements, mais aussi le plaisir d’aborder votre sport de manière plus globale et de donner plus de place à votre passion. C’est particulièrement le cas si vous pratiquez la natation en complément d’un autre sport.

Enfin, on en parlait pour débuter, vos buts vous permettent de briser la monotonie des entraînements, tout simplement car vous allez mettre en place un programme adapté à vos objectifs.

 

Alors comment définir vos objectifs et les atteindre ? On vous explique :

number2

TROUVEZ VOTRE MOTIVATION

Qu’est-ce qui vous motive à franchir le pédiluve ? Selon votre rapport à la natation, vos ambitions à long terme peuvent être très variées.

 

Premier cas de figure, vous pratiquez la natation justement pour atteindre votre but : perdre du poids, vous renforcer musculairement, progresser dans un autre sport (coucou les triathlètes qui mettent la natation en 3ème de leur top 3), débuter l’activité physique, être capable de nager 1 heure ou 2 km…

Deuxième cas de figure : la natation, c’est votre dada. Dans ce cas, votre motivation peut s’inscrire directement dans votre pratique : progresser sur un type de nage, améliorer vos chronos ou, votre technique, augmenter vos distances etc.

 

Pour faire simple, votre motivation première vous appartient. Le plus important, c’est qu’elle soit claire et réalisable, sans être trop simple ni trop ambitieuse. Dernier conseil : occupez-vous de vos objectifs les uns après les autres. Cela vous permet d’établir un programme plus efficace et de mesurer vos progrès plus concrètement.

Et mettre en place un programme justement, c’est la prochaine étape vers vos objectifs.

number3

DÉFINISSEZ VOS TEMPS DE PASSAGE

Contrairement aux lignes d’eau de la piscine, vos progrès vers votre objectif ne sont pas forcément une ligne droite. C’est pourquoi il est utile d’établir des paliers pour mesurer votre courbe de progression.

Et pour cela, vous avez donc besoin de définir vos objectifs dans le temps. En plus de vous motiver et de stimuler votre assiduité dans les bassins, établir un emploi du temps vous permet de jalonner vos progrès.

Si par exemple vous vous donnez 6 mois pour augmenter votre distance ou améliorer votre meilleur temps, définissez les paliers à atteindre chaque mois.

Comme je vous le disais, vos progrès ne sont pas forcément linéaires, à vous de le prendre en compte dans vos objectifs intermédiaires. Si cela semble évident dans un sens (vos progrès sont lents au début puis s'accélèrent), c’est aussi vrai dans l’autre sens. Les dernières secondes ou les derniers kilos à perdre, les derniers kilomètres à nager paraissent souvent les plus difficiles.

Ça tombe bien, il est temps de se pencher sur les moyens d’atteindre vos objectifs.

natation-comment-vous-fixer-des-objectifs
number4

ADAPTEZ VOS ENTRAÎNEMENTS

Ça y est ! Maintenant que vous avez votre but à long terme et vos objectifs à moyen terme, vous pouvez planifier vos entraînements et trouver du sens à tous ces carreaux au fond du bassin.

Évidemment, le contenu de vos entraînements peut énormément varier selon vos ambitions : travailler votre technique, votre puissance, votre vitesse, votre endurance… Certaines séances peuvent même vous tenir éloigné·e des bassins : course à pied pour travailler le cardio, séances de renforcement musculaire ou d’assouplissement. Le but est d’inscrire vos sessions de natation dans vos objectifs à moyen et long terme.

Et si vous voulez en savoir plus sur les plans d’entraînement en natation, j’ai quelques conseils pour vous :

number5

ÉQUIPEZ-VOUS

Pour finir, faisons le point sur les quelques accessoires utiles pour atteindre vos objectifs. Et plutôt que de vous parler des lunettes, planches, plaquettes et pullbuoy qui rythment vos séances d’entraînement, penchons-nous sur les outils qui vous accompagnent en dehors des bassins.

- Pèse-personne : pour perdre du poids ou pour prendre du muscle, votre pèse-personne est le juge honnête - mais aussi encourageant - de votre progression.

- Calendrier : pour concilier vos entraînements avec le reste de votre vie sociale mais aussi pour établir vos objectifs, vos paliers et vous y tenir, votre calendrier est le coach fiable qui vous rappelle quand souffler dans votre canapé… ou dans l’eau.

- Carnet : pour garder la trace et l’évolution de vos exploits sportifs, quoi de mieux que votre propre journal sportif ? Tenir à jour un carnet de vos entraînements et performances vous permet de vous repérer facilement dans vos progrès et vos objectifs.

- Baladeur MP3 : il n’y a rien à faire, même avec vos objectifs en tête, les carreaux de la piscine sont toujours aussi monotones ? Alors pourquoi ne pas essayer d’emporter avec vous votre supporter personnel : un baladeur MP3 étanche peut se révéler le dernier coup de pouce dont votre motivation a besoin !

HAUT DE PAGE