NE SORTEZ PLUS VOTRE CHIEN EN PROMENADE, EMMENEZ-LE EN CANI-RANDO !

LE RÉCIT D’UN RANDONNEUR AVEC SON CHIEN

Je m’appelle Jeremy et je suis l’heureux propriétaire de Soka, un husky de sibérie. Dans ce récit je vais vous partager ma passion et mes expériences sur la randonnée avec son chien en été que l’on appelle “cani-randonnée”. A la différence d’une balade ou promenade, en cani-randonnée votre compagnon est attaché à vous en position de tête. Voici quelques conseils pour bien débuter et partir à la découverte des sentiers avec son chien.

number1

LES AVANTAGES DE RANDONNER AVEC SON CHIEN

Le principal avantage de faire de la randonnée avec son chien, est d’augmenter votre complicité avec votre animal. Une activité outdoor va non seulement vous procurer un bien-être appréciable mais également un bien-être chez votre compagnon et va renforcer votre lien avec lui.

CHOISIR DES SENTIERS ADAPTÉS  

Une bonne randonnée ça se prépare, avec son chien c’est pareil, avec quelques bons gestes à prévoir.

- En premier, l’itinéraire, votre chien à autant envie que vous d’aller découvrir les sentiers de nos régions. En revanche tous les domaines ne lui son pas ouvert, donc avant de partir à l’aventure, regardez si votre itinéraire traverse une réserve naturelle par exemple et renseignez-vous sur la législation en vigueur.

- En deuxième, l’hydratation, personnellement mon husky ne peut tracter en rando au-delà de 15-18°c, alors il est important pour moi que par des températures élevées, je puisse l’hydrater en permanence, donc je vérifie sur une carte les différents points d’eau. 

- Troisième point, le type de sentier, votre chien est peut-être très agile mais il ne peut pas grimper à l'échelle donc on peut oublier des passages aériens ou trop exposés, échelles, câbles. 

cani-rando-randonnee-chien

COMMENT ÉQUIPER SON CHIEN

Une fois votre itinéraire établi, il ne vous reste plus qu’à préparer vos affaires, il y a deux options selon, la race, la taille, l'âge de votre animal et le type de rando (intensive ou non). La première : le sac à dos pour chiens. I se compose de deux poches latérales de tailles différentes ainsi l’eau, la nourriture et éventuellement ses “jouets” peuvent être transportés directement par votre compagnon. Néanmoins, prudence quant à la charge que peut supporter votre chien, ce n’est pas un mulet et le dos du chien ne peut supporter une charge trop importante. Un chien en bonne santé peut porter jusqu’à un tiers de son poids. Par sécurité, et si vous marchez longtemps, prévoyez plutôt de le charger au quart de son poids.

La deuxième solution, personnellement j’opte pour celle-ci, c’est de prendre son eau et sa nourriture directement  dans mon propre sac. L’avantage pour le chien est une plus grande liberté de mouvement.

Dès que votre ou vos sacs sont prêts, il est temps de préparer le harnais du chien, là encore le choix du harnais se fait en conséquence du chien et de l’activité choisie.

Il existe plusieurs formes, le harnais de type “x-back” étant le plus approprié pour les chiens de traction. En effet le point d’attache se situe juste avant la queue et donc le chien tracte avec tout son poids. Le principal c’est que le chien ne soit pas pris “au cou” comme avec une laisse.

Pour finir, il faut relier votre chien à vous grâce à une longe avec absorbeur de choc (élastique). Les lignes de traits pour chiens d’attelage font très bien l’affaire. La longe est ensuite attachée sur la ceinture ventrale de votre sac à dos.

RÈGLES DE SAVOIR VIVRE EN TANT QUE CANI-RANDONNEUR  

Il y a quelques règles lorsque l’on part en cani-randonnée : d’abord, le respect des autres randonneurs, ensuite le respect de la faune et de la flore. Evitez par exemple de vous approcher des troupeaux ou des animaux sauvages même avec votre chien attaché à vous.

Prévoir des sacs pour les éventuelles défections du chien. Pensez aussi à gérer vos propres déchets.

Pour un plaisir optimum il est important que votre chien soit bien dressé : le rappel (au cas où), assis, au pas et spécifiquement des ordres plus utiles en cani-randonnée : gauche/droite (important pour les bifurcations rapides), stop (très utile en cas de problème), devant (pour qu’il vous aide).

chien

POINT POST-PROMENADE

Une fois rentrés à la maison, le premier geste est de chercher d’éventuelles tiques et le deuxième de retirer la gamelle de nourriture. En effet, il faut attendre une à trois heures avant de pouvoir donner à manger à votre compagnon. L’estomac du chien est plus sujet au risque de dilatation-torsion car il est plus mobile. Donner de la nourriture après l’effort augmente donc le risque de torsion de l’estomac. Le troisième est de vérifier les pattes du chien. Pour les plus câlins, vous pouvez même effectuer un petit massage après la randonnée.

ASTUCE : Utilisez l’encouragement plutôt que la punition, votre chien aussi peut être têtu, s'il lui arrive de désobéir, ce n’est pas grave. Il suffit de l’encourager et le féliciter quand il obéit.

 

Et vous, quel est votre meilleur souvenir en randonnée avec votre compagnon à quatre pattes?

HAUT DE PAGE