NOS CONSEILS POUR TROUVER UN CLUB DE NATATION

Envie de vous mettre à la natation ? Je vous présente 12 raisons et conseils pour vous convaincre de sauter dans le grand bain !

Vous nagez régulièrement ou vous avez envie de vous y mettre sérieusement ? Vous êtes presque décidé(e) à vous inscrire dans un club de natation ? C’est forcément une bonne idée pour profiter des conseils d’un(e) coach et pour progresser.

Mais avant de vous lancer, voici quelques informations pour trouver le club de natation qui vous convient. Et quelques bonnes raisons de nager en club, si vous n’êtes pas totalement convaincu(e).

Nos conseils pour trouver un club de natation

5 BONNES RAISONS DE NAGER EN CLUB

LA NATATION EN CLUB POUR TOUS ! 

Raison n°1 : il n’y a pas d’âge pour commencer la natation en club. À 20 ou à 50 ans (entre les deux ou même bien après), il n’y a pas d’âge pour s’inscrire en club de natation, peu importe ses motivations. Évidemment, plus on commence tôt, mieux c’est. Mais, on connaît l’adage : mieux vaut tard que jamais. D’ailleurs, il y a des compétitions internationales réservées aux nageurs et nageuses de plus de 95 ans… L’âge n’est définitivement pas une excuse.   

Raison n°2 : il n’y a pas de niveau pré-requis pour débuter.  Bien sûr, il est préférable de savoir nager, mais rien ne vous empêche de prendre quelques leçons individuelles avant de vous inscrire en club. Je vous le rappelle, la natation est accessible à tous et à toutes, principalement parce que c’est un sport porté, sans risque pour les articulations. Aucune raison de vous priver, même si vous souffrez de douleurs dorsales (ou autres), au contraire !

Nos conseils pour trouver un club de natation
VOTRE CLUB VOUS FAIT DU BIEN

Raison n°3 : nager en club pour progresser.  C’est probablement la raison principale d’une inscription en club. Et c’est plutôt une très bonne raison pour se perfectionner ou pour maîtriser les 4 nages. Parce que c’est toujours mieux d’avoir les retours d’un coach sur votre technique. C’est sans doute le moment d’apprendre à nager le papillon et de ne plus envier les nageurs et nageuses qui vident le bassin en deux ou trois mouvements bien coordonnés.   

Raison n°4 : adopter un rythme régulier.  Vous nagez. Presque toutes les semaines. Mais vous avez du mal à prendre un rythme régulier, à cause d’imprévus ou parfois d’un petit manque de motivation (non, personne ne vous juge !). Vous le savez, pour progresser en natation, il faut de la rigueur et une bonne fréquence d’entraînement. Évidemment, le coach ne va pas vous appeler si vous manquez à l’appel, et il faudra quand même vous motiver, mais retrouver vos collègues de bassin devrait vous donner une bonne raison de ne louper aucune séance.

Raison n°5 : se faire quelques nouveaux amis. 

Non, la natation n’est pas qu’un sport de solitaire. Et il est même recommandé de supporter la foule pour nager dans des couloirs bondés en pleine heure de pointe. Pratiquée en club, la natation est un sport plutôt social et deux à trois séances par semaine, c’est une belle occasion de faire de nouvelles rencontres !

Vous êtes convaincu(e) et vous avez envie de tenter la natation en club. C’est le moment de passer aux choses sérieuses et de chercher le club qui va vous accueillir deux à trois fois par semaine.

Mais avant, voici quelques réponses à vos éventuelles questions.

Nos conseils pour trouver un club de natation

5 QUESTIONS (ET RÉPONSES) AVANT DE VOUS JETER À L'EAU

BIEN CHOISIR SON CLUB DE NATATION

1/ Quel est votre niveau de natation ? C’est une bonne question pour débuter et pour savoir quel groupe de nageurs et nageuses vous pouvez intégrer, même si, je vous l’accorde, ce n’est pas toujours simple d’évaluer son niveau tout(e) seul(e). En règle générale, les clubs de natation proposent un test pour valider quelques pré-requis simples. Mon conseil : prendre quelques leçons individuelles avec un coach qui vous aidera à évaluer votre niveau et à définir les bons objectifs.   

2/ Natation loisir ou sportive ? Ça dépend évidemment de vos envies et de vos objectifs mais aussi de ce que propose votre club de natation. Pour vous expliquer rapidement la différence, la natation “loisir” est idéale pour ceux et celles qui veulent progresser à leur rythme, alors que la natation “sportive” est pratiquée de façon plus intensive, avec une attention particulière donnée aux objectifs, sans être exclusivement réservée aux compétiteurs et compétitrices.

Nos conseils pour trouver un club de natation
ET POUR COMMENCER EN CLUB, ÇA DONNE QUOI ?

3/ La licence est-elle obligatoire ? Oui et non. Pour les féru(e)s de compétitions, pas question d’y échapper. Pour les autres, la licence n’est pas obligatoire mais parfois comprise dans le coût de l’inscription. En 2018, la Fédération Française de Natation a réformé la licence pour la rendre plus accessible et augmenter le nombre de licencié·e·s.   

4/ Combien coûte une inscription en club de natation ? Ça dépend du club de natation, mais il faut compter entre 100 et 250 euros pour une année, qui débute généralement en septembre et se termine en juin. Ces frais comprennent les entraînements, les entrées à la piscine et parfois la licence. Faites un rapide calcul, si vous nagez plusieurs fois par semaine, à raison de quelques euros pour une entrée de piscine, votre cotisation est vite rentable ! Autre bonne nouvelle : l’équipement pour nager ne devrait pas vous mettre dans le rouge.

5/ Et les démarches administratives ?

Je vous rassure, rien de très compliqué ! Pour vous inscrire en club de natation, il vous faut simplement fournir un certificat médical, et éventuellement remplir un ou deux formulaires. En ce qui concerne les compétitions et leur organisation logistique, c’est généralement le club qui s’occupe de tout. Vous n’avez définitivement aucune raison de vous priver.

Vous avez toutes les bonnes raisons de vous inscrire et vous savez à peu près tout sur les clubs. On passe donc à la pratique : la recherche de votre club de natation, celui qui correspond à vos attentes et qui s’adapte bien à votre emploi du temps.

Vous n’êtes plus qu’à quelques démarches d’avoir une excuse totalement vraie pour vous échapper : “j’peux pas, j’ai piscine”. Avant ça, quelques pistes pour chercher et trouver votre club.

Nos conseils pour trouver un club de natation

COMMENT TROUVER UN CLUB DE NATATION ?

Votre piscine habituelle.  C’est presque une évidence. Il y a forcément des clubs qui viennent s’entraîner là où vous nagez. La meilleure façon de le savoir, c’est de faire un petit tour à l’accueil de votre piscine. Bon, je vous l’accorde, parfois, ça ne colle pas. Parce que le club est réservé aux enfants ou aux nageuses et nageurs palmés et que ce n’est peut-être pas ça que vous cherchez.

COMMENT TROUVER UN CLUB DE NATATION ?

Vous avez donc de bonnes raisons de nager en club : l’accessibilité, les conseils du coach pour progresser, la régularité et les nouveaux copains. Et quelques conseils pratiques pour trouver celui qui convient à vos envie. 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

Conseils
NATATION : PROGRAMME POUR PERDRE DU POIDS
Vous cherchez à perdre quelques kilos ? Alors découvrez mon programme de natation. Je vous fais aussi mes retours sur ce programme pour perdre du poids.
Conseils
homme nage maillot piscine bonnet lunettes de piscine
Kilomètres de bitume ou de bassin, votre coeur d’athlète balance entre les deux. Ou pas. Et vous n’êtes peut-être pas tout à fait convaincu des bénéfices de la natation sur vos sorties en deux roues. Pourtant, malgré les apparences, natation et cyclisme ont des points communs. Ce sont surtout des sports complémentaires pour au moins 5 bonnes raisons. C’est parti pour un petit aperçu des bienfaits d’un entraînement croisé.
Conseils
nation bras
Vous souhaitez muscler vos bras ? vous cherchez des exercices qui changent de votre salle de sport ? découvrez notre séance de natation spéciale bras !
Conseils
Natation
Nager, ce n’est pas que compter les carreaux au fond du bassin en accumulant sans réfléchir les longueurs. Il y a plein de trucs et astuces pour animer votre séance de natation et faire défiler les minutes plus vite que vous n’auriez osé l’imaginer. On vous en livre quelques-uns.
HAUT DE PAGE