POUR NAVIGUER HEUREUX, HABILLEZ-VOUS SÉRIEUX

Assis sur la coque du bateau qui surfe sur l’eau, il vous faut épouser les mouvements du bateau. Vous ramassez immanquablement les vagues, quand vous ne valsez pas simplement à l’eau. Bien s’équiper est donc primordial. Si votre tenue doit vous protéger, elle doit aussi faciliter votre liberté de mouvement et être sécurisée.

number_1

CHECKLIST DES INDISPENSABLES POUR NAVIGUER EN DÉRIVEUR OU EN CATAMARAN

LA COMBINAISON NÉOPRÈNE

La combinaison se porte sous le gilet de flottabilité, avec une vareuse entre les deux si nécessaire. Son rôle est principalement thermique puisqu’elle va garder la chaleur de votre corps. Plus elle est épaisse, mieux elle vous isole du froid ! Choisissez une combinaison spécialement conçue pour la voile légère.

Outre le fait qu’elle vous collera bien à la peau, elle comportera des zones renforcées aux genoux et aux fessiers pour amortir les chocs et les frottements et facilitera la position assise. Son élasticité vous permettra de bouger en souplesse et d’être libre de vos mouvements pour manœuvrer. Le plus : les coutures collées isolent encore davantage du froid.

LA VAREUSE VOILE LÉGÈRE

Court et ample, ce blouson en grosse toile atténuera l’effet freezing, le refroidissement provoqué par le vent. Prenez un modèle imperméable et respirant, pour garder une bonne température autant pendant l’effort que lors d’accalmies.

Le plus : quelques poches pour y glisser un démanilleur ou une barre de céréales !

LE TOP, THERMIQUE OU SOLAIRE

Complétez votre équipement par un petit top pour avoir plus chaud ou au contraire vous protéger du soleil, à choisir suivant la saison ou les conditions météo.

- Le top thermique : surtout utilisé par temps froid, il se porte sous la combinaison et garde la chaleur ;

- Le top solaire est un tee-shirt anti UV qui se porte sans combinaison néoprène par temps chaud ensoleillé. Sa matière filtrante protège des effets nocifs du soleil en faisant barrière aux UVA et UVB. Même lorsque vous êtes mouillé.

gant en néoprène pour la voile
LES GANTS EN NÉOPRÈNE

Les gants ou les mitaines  vous protégeront des frottements. Pour avoir bien chaud aux mains, préférez une paire de gants en néoprène. Et si vous tenez à garder toute l’agilité de vos doigts, prenez plutôt des mitaines.

LES BOTTILLONS DE VOILE LÉGÈRE

Toujours utiles en eau froide ou pour les longues sorties en mer, ils protègent vos pieds des chocs avec l’accastillage du bateau. Vérifiez la bonne adhérence de la semelle, indispensable pour se mettre au rappel, par exemple. Pour avoir les pieds à la bonne température, préférez les modèles en néoprène, encore !

voile par temps froid
LES VARIABLES SUIVANT LA MÉTÉO

PAR TEMPS FROID

La combinaison intégrale en néoprène de 3 ou 4 mm régulera la température de votre corps. Le top thermique peut être rajouté pour augmenter la chaleur. Puisque c’est par les extrémités que le corps régule sa température, il est important de les protéger contre le froid.

Aussi, équipez-vous de gants, d’une cagoule et de bottillons. Pour garder votre tête au chaud, portez un bonnet en laine, ou en polypropylène - qui conserve la chaleur même mouillé - ou en polaire déperlant, qui permet à l’eau de glisser en surface. N’oubliez pas le blouson ou la vareuse pour vous protéger du vent et de la pluie.

PAR TEMPS CHAUD

Votre besoin en isolation thermique ne sera pas trop important donc un « short John » ou un short déperlant avec des renforts sera suffisant. Prenez garde aux UV ! Et protégez-vous contre les mauvais rayons du soleil en portant un top protection solaire (ou water tee-shirt anti UV). Veillez également à abriter votre visage avec une casquette, des lunettes, sans oublier de vous enduire de la crème solaire. Enfin, vos mains seront mises à rude épreuve, équipez-vous donc de mitaines.

HAUT DE PAGE