POURQUOI METTRE DE LA CRAIE SUR DES QUEUES DE BILLARD ?

Vous savez que vous devez le faire. C’est même devenu un réflexe. Mais pourquoi au fait ? Pourquoi mettre de la craie (ou du bleu) sur les queues de billard ? On vous dit tout.

craie de billard decathlon
number_1

Qu’on l’appelle craie ou bleu, il s’agit d’un accessoire essentiel. Et pour une raison simple : mettre du bleu sur le procédé (l’extrémité de la queue, celle qui tape sur la bille) permet de lui donner une meilleure adhérence.

Et donc ? Et donc d’éviter les fausses queues. Ainsi, votre queue ne glisse pas de façon incontrôlée et vous pouvez maîtriser vos coups. L’autre avantage : la possibilité de “mettre des effets” sur la bille. Et oui, en contrôlant la trajectoire de la queue, on contrôle aussi celle de la bille. Ainsi, il devient possible de mettre des effets et de muscler son jeu.

Meilleure adhérence et possibilité de mettre des effets : deux bonnes raisons grâce auxquels tout s’éclaire : oui, il est essentiel de mettre de la craie (qui n’est, d’ailleurs, pas composé de craie) entre chaque coup.

L'astuce qui fait pro

La plupart des gens frottent la craie sur le bout de la queue, ce qui empêche en fait la craie de se déposer. Caressez plutôt le bout avec la craie, en vérifiant que le bleu se dépose partout.

number_2

BON À SAVOIR : L'IMPACT DE LA CRAIE SUR LES BILLES

A chaque coup, un peu de résine se dépose sur la bille. Il faudra donc, à terme, penser à polir les billes (avec une machine adaptée, que l’on peut trouver dans les clubs de billard ou avec un produit adapté). Côté pratique, pensez à poser votre bleu tête vers le haut quand vous le posez sur la table de billard, histoire de ne pas salir la table. Il existe aussi des porte-craie magnétique permettant de garder la craie à portée de main tout au long de votre partie.

Ça y est, vous connaissez l’un des grands secrets du billard.

La minute culturelle

Mais au fait, elle vient d’où, cette craie de billard ?

De Jack Carr, qui ne manquait pas d’astuce…

En 1820, Jack découvre l’effet de côté. Seul à maîtriser cette technique, il présente des démonstrations impressionnantes. Interrogé, il “révèle” son secret : ses coups remarquables, il les doit à son invention : la craie. Sauf que… sauf que, évidemment, Jack Carr est un filou (oui, un escroc en fait). Il vend donc à prix d’or les petits cubes de sa fabrication… Il finit par être démasqué, mais peu importe, il était déjà riche et il pouvait continuer ses voyages et même ses démonstrations.

HAUT DE PAGE