RANDONNER SUR LES GR BELGES

Notre Belgique est un tout petit pays, avec de grands paysages. Et des km de Sentiers de Grande Randonnée qui la traversent. Un excellent moyen de découvrir sa diversité : des côtes du Nord aux forêts de l’Ardenne Belge. La bonne nouvelle, c’est qu’avec tout ça, il y en a pour tous les goûts. Et tous les niveaux. Allez, suivez-nous pour un petit aperçu des GR belges.

plan

1/ QUELQUES BASES SUR LES SENTIERS DE GRANDE RANDONNÉE 

Le GR, en quelques mots : 

Le GR, ou Sentier de Grande Randonnée, c’est un itinéraire de randonnée pédestre balisé, de longueur variable. En Belgique, il en existe 2 types : les SGR de grande liaison et les GR de découverte régionale. Le premier, comme son nom l’indique, relie 2 régions, 2 villes, voire 2 pays. Le second est plus local.
À savoir : les GR régionaux ne sont pas forcément plus courts. Et généralement, ils forment des boucles de 150 à 200 km. De quoi marcher un bon moment. Évidemment, rien ne vous oblige à enchaîner 130 km sur le week-end. Randonner sur un tronçon, c’est tout à fait possible. Après tout, c’est chacun son rythme. Promis, personne ne va vous juger !

S’orienter sur un GR :

Pour se repérer, on suit les balises. Et on apprend à les décoder. Réviser ses bases, avant de partir, c’est mieux.

Et pour compliquer un peu les choses : le balisage peut varier selon le pays, ou le type de sentier. En Belgique, les balises sont rouges et blanches. Ou jaunes et rouges, pour les GR locaux, ou exclusivement belges. On vous a mis une illustration. C’est plus simple pour tout vous dire ;-)
Pour éviter la panique en cas de balise effacée, on emporte une carte IGN, ou topo-guide. Et une boussole. Avant le départ, on s’assure de savoir lire la carte. Parce qu’en fait, c’est pas si évident. Bien préparé, on limite les risques de se perdre. Ce serait quand même dommage de gâcher la randonnée à cause d’une carte mal interprétée.

S’équiper pour un GR :

La carte et la boussole, vous le savez déjà. En plus, on prévoit une tenue confortable. Bien sûr, ça dépend du sentier de randonnée, et de la météo. Mais, la base, c’est une paire de chaussures adaptée au terrain. Et des vêtements de pluie, si nécessaire. On vous rappelle qu’on est en Belgique ;-)

Dans son sac de randonnée, on glisse de l’eau et de la nourriture. Éventuellement, une protection solaire. Et l’indispensable trousse de secours qui doit contenir le nécessaire pour soigner les petits et les gros bobos.

 

GR et sécurité :

D’abord, on n’oublie pas les basiques : un sac bien pensé, et complet. Et puis, on checke la météo avant de partir. Et on s’adapte. Une randonnée de 3h sous la pluie : pas terrible, mais tant pis. Une randonnée de 8h en plein soleil : non, on évite.

Si on randonne en famille, on prend en compte les capacités de chacun. 6h de marche avec dénivelés importants avec le petit dernier, pas sûr que ce soit une bonne idée. Oui, même s’il est débrouillard ;-)

randonnée

2/ 5 GR BELGES À DÉCOUVRIR :

C’est tout bon pour la théorie, on passe maintenant à la pratique. Et on enfile ses chaussures de rando. On vous a fait une petite sélection de GR. La liste n’est pas exhaustive, mais il devrait y en avoir pour tout le monde.

randonnée

POUR UN APERÇU DE LA CÔTE BELGE : LE GR 5A. OU SENTIER DU LITTORAL :

Initialement, le GR 5A est une boucle de plus de 500 km qui traverse la Belgique flamande. On peut l’effectuer en plusieurs fois. Mais, on peut aussi n’en faire qu’un tronçon, en longeant les 60 km de côtes belges du sentier du littoral. Au programme : de la plage, des dunes, des étendues de sable et des réserves naturelles. Plutôt plat, et plutôt sympa. Parfait pour les familles.

 

On débute à La Panne pour arriver à De Haan. Et on passe par plusieurs villes côtières, dont Nieuport et Ostende. Entre chaque étape, on compte environ 20 km. Bonus : le tram à proximité, qui permet de commencer la randonnée où on veut.

randonnée

POUR UNE TRAVERSÉE DE LA FLANDRE : LE GR 128 :

Le GR 128 est un sentier international, qui relie Wissant, en France, à Aix-la-Chapelle, en Allemagne. Au total, c’est 674 km de balises. Dont 468 km en Belgique. Pour démarrer la rando, on grimpe sur le Mont Kemmel, qui culmine à 156 mètres. Moins fatiguant que l'ascension du Mont-Blanc ;-)

En Belgique, la dernière étape du GR est à Voeren, à proximité de la frontière allemande. Et pour y arriver, on passe par les communes de Moorslede, Gand, Moorsel, Louvain, ou encore Tongres. En bref, un bel aperçu de l’intérieur des terres.

randonnée

POUR UNE DÉCOUVERTE DE L’ARDENNE BELGE : LE GR 15 :

Cap vers le sud pour découvrir l’Ardenne Belge sur ce GR tout vert. Sur la route, traversée de forêts, passage à proximité de rivières, et de villages de caractère. Parfait pour les amateurs de nature. Le plus : l’Ardenne Belge est relativement peu peuplée. Aucun risque de se marcher sur les pieds sur ses chemins de randonnée. Et ça, on apprécie.

Pour fouler les 229 km du GR 15, on part d’Arlon, au sud de la région Wallonne. Et en remonte vers Monschau en Allemagne. On traverse une dizaine de villes, dont Attert, Bastogne, Manhay, ou encore Spa. C’est peut-être le moment d’y faire une pause ;-)

À noter : Monschau n’est pas vraiment en Belgique, mais vaut le détour quand même.

randonnée

POUR UNE RANDONNÉE DANS LA CAPITALE : LE GR 579 :

Amoureux des villes et des pavés, à vous le GR 579. Au départ de Bruxelles, il relie Liège après 161 km de randonnée en terre brabançonne. Mais rien n’empêche de se concentrer sur le tronçon de la capitale. Ce GR part de la cathédrale Saint Michel et Gudule, et passe dans le centre de Bruxelles. À proximité nombreux musées et lieux d’intérêt. Idéal pour des pauses culturelles.

Alternative : le RB BRU, un topo-guide qui propose une douzaine de randonnées courtes, dans Bruxelles et en périphérie.

POUR UNE VUE PANORAMIQUE : LE GR 56 :

Le GR 56, c’est 168 km de randonnée qui forment une boucle. On démarre à Saint-Vith, un village au sud-est de la Belgique. Et, sans grande surprise, on revient à Saint-Vith. La traversée des cantons de l’est et du parc naturel des Hautes Fagnes en fait un GR particulièrement nature.

 

Notre conseil : se concentrer sur la boucle autour de Malmedy pour découvrir le plateau des Hautes Fagnes, qui offre une belle vue panoramique sur la région. C’est un peu le sommet de la Belgique. Oui, un tout petit sommet. Et découvrir le parc naturel, avec sa flore et ses paysages particuliers.

Bien sûr, ce n’est qu’un court aperçu des GR belges. Mais, ça devrait déjà vous donner quelques idées pour ce week-end. Et les prochains. Alors, vous commencez par où ?

HAUT DE PAGE