UN TREK DANS LE DÉSERT, POURQUOI PAS ? 

Un trek dans le désert marocain, où le ciel semble toujours plus bleu et où les soirées se terminent par des couchers de soleil somptueux… Vous en avez toujours rêvé ? Se frayer chaque jour un chemin dans le sable mou peut sembler tout un défi mais, heureusement, un trek dans le désert ne se fait jamais seul. Une équipe de Berbères chevronnés vous accompagne de la casbah au campement. Sophie Jarray, chef de produit Forclaz, a testé le concept pour nous.
 

campement_desert_trek-voyage

JOUR 1 CAMP DE BASE 

« Nous arrivons à Ouarzazate. Avec notre accompagnateur Moktar, nous faisons 5 heures de bus pour atteindre notre premier campement, dans le désert saharien. La longueur du voyage est compensée par la splendeur des paysages, des canyons arides jusqu’aux oasis de la vallée du Drâa. Nous arrivons tardivement à M’hamid, accueillis par  un thé chaud à la menthe et un délicieux couscous. Exténués, nous nous endormons dans nos tentes. Quand je me réveille, j’arrive à peine à croire que nous sommes en plein désert. Nous prenons le petit déjeuner dans un silence magique. Pendant ce temps, les chameaux sont  chargés de nos bagages et des provisions nécessaires pour les 4 prochains jours. Ni conserves, ni repas lyophilisés, mais des produits frais uniquement. » 

trek_desert_randonnée_forclaz

JOUR 2 SIDI NAJI, ENFIN 

« 8 h. Nous partons pour avoir le temps de marcher 4 heures avant la longue pause­déjeuner. Nous avançons tantôt à côté de nos chameaux, tantôt devant, mais jamais très loin de la caravane. Peu avant midi, le soleil devient trop intense. Nous nous réfugions à l’ombre d’un tamaris et déroulons quelques tapis. Pendant que le cuisinier prépare notre déjeuner, nous trouvons le temps de lire ou de prendre quelques notes. Ragaillardis par une délicieuse salade marocaine, nous reprenons la route pour une randonnée de 3 heures. Nous marchons toujours au rythme tranquille de la caravane. Enfin, nous arrivons à Sidi Naji. Avant de poser le camp, on nous sert le thé traditionnel et nous partageons nos expériences de la journée. Après le dîner, nous profitons du ciel étoilé, bercés par le crépitement du feu de camp. »
 

JOUR 3 ASCENSION  DU ERG ZAHAR 

« Après un petit déjeuner à nouveau très riche, nous nous mettons en route. Le moment fort de la journée sera l’ascension de la « dune hurlante »  (Erg Zahar). Une randonnée de 5 heures nous attend le matin, suivie d’une pausedéjeuner. Ensuite, nous mettons le cap sur la fameuse dune de sable. Arrivés sur place, certains préfèrent la contempler d’en bas. Je m’associe à quelques âmes courageuses qui partent à l’ascension. Une fois au sommet, plus personne ne veut redescendre. Assis sur le dos de cette énorme dune, le temps semble brièvement s’arrêter. »
 

« Nous nous levons tôt pour profiter du lever du  soleil. Quelques postures de yoga pour bien  commencer la journée, et nous voi

JOUR 4 MUSIQUE  TRADITIONNELLE  ET  CONTEMPLATION DU DÉSERT 

« Nous nous levons tôt pour profiter du lever du  soleil. Quelques postures de yoga pour bien  commencer la journée, et nous voilà repartis.  Aujourd’hui, nous cherchons un puits pour que  notre chameau puisse s’hydrater. Nous en  trouvons un après 4 heures de marche, et  certains saisissent l’occasion pour prendre  une douche. Nous décidons de déjeuner  sur place. En fin d’après-midi, nous  repartons en direction d’Erg ait Ounir.  Nous y passerons une dernière nuit  magique sous les étoiles, envoûtés  par des chants traditionnels autour  d’un énorme feu de camp. » 

HAUT DE PAGE