DES DÉFIS FOUS

Vous adorez le sport mais vous avez l’impression de toujours vivre les mêmes émotions. Il est peut-être temps de donner un coup de fouet à votre pratique en vous fixant un ou plusieurs objectifs. Pour vous aider, nous vous suggérons quelques défis qui ne devraient pas vous laisser sur votre faim. Et il n’est pas interdit de rêver…

topbanner

BOUCLER UN IRONMAN

L’Ironman constitue le Graal pour les triathlètes et les passionnés des sports d’endurance en général. 3,8 kilomètres en eau libre, 190 bornes à vélo et un marathon (42,195 km) en course à pied pour terminer, voilà le menu qui fait saliver. Si le plus connu est celui d’Hawaï, il en existe des centaines – sous le label Ironman ou non – à travers le monde, dont un récemment né en Belgique sous l’appellation Ironlakes et dont la première édition a eu lieu le 22 septembre aux Lacs de l’Eau d’Heure. Si l’exploit vous semble insurmontable, la formule se décline sous différents formats plus abordables (demi, quart ou « promo »). Et si, au contraire, vous en voulez encore plus, il existe l’Enduroman, triathlon extrême en solitaire reliant Londres à Paris via une traversée de la Manche à la nage.

foto1

VIVRE LE CYCLISME À L’ANCIENNE

L’Eroica sent bon le vélo à l’ancienne. Né en 1997 à Gaiole en Italie pour une première édition ayant réuni 92 passionnés sur les routes blanches de la Toscane, le concept a aujourd’hui fait des petits avec une douzaine d’événements à travers le monde. Mais la philosophie est restée la même: explorer de nouveaux lieux et rencontrer des personnes en se replongeant dans l’histoire et les valeurs originelles de la petite reine. Sur des vélos d’époque, sur des tracés difficiles et parfois faits de routes en graviers, l’Eroica, bien plus que ses parcours allant jusqu’à 200 kilomètres, est une véritable plongée dans le passé. Si l’Eroica a lieu chaque année lors du premier week-end d’octobre, l’itinéraire est même devenu un parcours permanent.

COAST TO COAST ITALY OU TRAVERSER L’ITALIE EN COURANT

Des rives de la mer Adriatique à la mer Tyrrhénienne : c’est le défi que vivent chaque année en juin les participants à l’Italy Coast to Coast. Quelque 350 km à travers l’Italie à effectuer en équipe de 3 ou 4 coureurs pour une expérience humaine et sportive inoubliable. Quatre jours durant, chaque membre de l’équipe court individuellement entre 15 et 25 km avant de céder le relais. Avec des passages difficiles et techniques dans les montagnes du coeur de la Grande Botte, sous un soleil tapant. « Une expérience incroyable, unique et incomparable », selon les dires d’un ex-participant. Prochaine édition du 9 au 12 juin 2020.

foto2

L’ÖTTILO, LA COURSE FONDATRICE DU SWIMRUN

L’histoire du swimrun a débuté en Suède, au début des années 2000, dans un bistrot sur l’île d’Utö au large de Stockholm. À la fin d’une soirée, quatre copains se sont lancé un pari : rejoindre Sandhamn, une autre petite île située 75 kilomètres plus au nord, via leurs propres ressources physiques. À l’aide de cartes et d’une boussole, ils avancèrent à travers les 26 îles du parcours et traversèrent au prix de 10 km de nage en eau libre les bras de mer qui les séparaient. Il leur faudra 29 heures pour accomplir cet exploit mêlant course à pied et natation. De ce pari sont nés le swimrun et l’Ötillo. Aujourd’hui, on va presque quatre fois plus vite et nombreux sont les candidats à vouloir obtenir un dossard pour cette épreuve à boucler en duo et menée à bien par une certaine Pippa Middleton en 2015.

PACIFIC CREST TRAIL, UN MYTHE DÉTENU PAR UN BELGE

Long de 4286 kilomètres s’étendant de la frontière mexicaine au Canada en longeant la côte pacifique, le Pacific Crest Trail est l’un des sentiers de randonnée les plus mythiques, traversant de nombreux parcs nationaux et paysages montagneux à l’écart de tout pour un total de plus de 130.000 mètres de dénivelé positif ! Créé en 1968, il requiert en moyenne 5 mois pour en venir à bout. Particularité, le Belge Karel Sabbe, dentiste de profession, est celui qui l’a bouclé le plus rapidement, parcourant la distance en 52 jours, 8 heures et 25 minutes en 2016. Également détenteur du record sur l’Appalachian Trail ou dernier rescapé de la mythique Barkley en 2019, le coureur d’ultra gantois est un spécialiste de ce genre d’effort.

MÊLER SKI DE RANDO ET FREERIDE

Le ski de randonnée, qui permet de parcourir de longues distances à travers la montagne enneigée, est une pratique de plus en plus populaire. Elle se décline désormais, pour les amateurs de freeride, en version snowboard sous le nom de splitboard. Une planche qui, en mode montée, se scinde en deux skis équipés de fixations et de peaux spécialement conçues. Ou comment multiplier les plaisirs ! La Norvège, en mars ou avril idéalement, est l’une des destinations de rêve pour cette nouvelle discipline. Du moins pour ceux qui aiment le grand calme et une nature préservée, loin de tout. Si Lyngen est le lieu le plus connu et fréquenté des habitués, les paradis de la glisse sur une poudre préservée ne manquent pas dans ce coin de la Scandinavie.

L’OUEST DE LA SUÈDE EN CANOË-KAYAK

En Suède, le rendez-vous, chaque année au mois d’août, fait figure d’incontournable. Le marathon de canoë-kayak de Dalsland réunit élites et amateurs de sports autour d’un menu proposant jusqu’à 55 km à travers les méandres de quatre lacs et de rivières de ce comté de l’ouest du pays. Un des meilleurs spots de kayak en Europe assurément avec des paysages sauvages et préservés entourés de reliefs montagneux. Dépaysement garanti pour une aventure ouverte à tous à boucler en moins de 11h, en solo ou duo.

foto4

DE LA PLONGÉE SOUS-MARINE EN ASIE

Quittez la surface pour vous enfuir dans les profondeurs. S’il est possible de pratiquer la plongée chez nous, en piscine ou en carrière par exemple, certaines régions font tout simplement rêver. Avec ses îles par centaines, ses récifs coralliens encore préservés et une incroyable diversité de poissons, l’Asie est la destination idéale pour les amateurs de plongée. Avec de nombreuses possibilités, allant de la touristique Thaïlande où vous croiserez peut-être des raies manta et des requins baleine à l’Indonésie qui, en tant que plus grand archipel du globe, offre quelques-uns des plus beaux spots au monde, comme l’épave de l’USAT Liberty, en passant par la Malaisie et ses célèbres tortues dans la réserve de Perhentian.